L'isolation des combles et des sols, à moindre coût

Pour lutter contre les pertes énergétiques générées par les logements mal isolés, l'état français a mis en place un dispositif d'aide. Il permet aux particuliers de faire entreprendre des travaux d'isolation pour 1 euro seulement. A conditions de respecter certains critères, notamment le plafond de ressources.

L'isolation des combles et des sols, à moindre coût

A l'heure des maisons passives, qui produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment, il semble difficile de continuer à habiter des logements énergivores, peu respectueux des nouvelles normes environnementales. Pour atteindre un bon niveau de performance énergétique, il est donc recommandé de procéder à l'isolation de sa maison ou de son appartement.

Parmi les techniques connues, l'isolation des sols et des combles perdus s'avère très efficace. Elle offre en outre un immense avantage : elle ne coûte quasiment rien et permet de réduire les factures d’énergie.

Pourquoi et comment isoler les combles ?

C'est un phénomène connu de tous : dans une maison, la chaleur monte. Et si les combles sont mal isolés, cette chaleur ascendante peut générer jusqu'à 30% de déperditions thermiques. Par ce simple mouvement de bas en haut, près d'un tiers de la chaleur de votre foyer peut ainsi disparaître dans l'atmosphère. Avec des sols peu étanches, c'est 10% de pertes supplémentaires qu'il est possible de subir, dans les sous-sols.

L'idée est donc de faire appel à des professionnels, pour procéder à l'isolation des combles, mais aussi de certains sols. Ils vont se servir généralement de laine minérale, un isolant qui sera soit soufflé dans les cavités, soit posé sous forme de panneaux semi-rigides.

Si les combles sont souvent visés par ce type de travaux, on ne pense pas assez à isoler les sols du rez-de-chaussée. C'est pourtant une zone à prendre en compte, surtout si la maison est ancienne. On parle ici du sol de pièces chauffées, d'au moins 30 m², et situées au-dessus d'un sous-sol, d'un garage, d'une cave ou d'un vide sanitaire.

Au total, isoler à la fois les combles et le plafond du sous-sol permet de gagner en moyenne 2°C sur la température intérieure, et de réaliser ainsi jusqu'à 400 € d'économies sur la facture de chauffage (selon le type de chauffage et la taille du logement).

Une incitation à faire isoler son logement

Vous l'aurez compris, les intérieurs mal isolés génèrent des factures de chauffage trop importantes, qui pourraient être allégées avec quelques travaux d'isolation. En France, l'État a donc pris le taureau par les cornes et mis en place le dispositif des Certificats d'Économies d'Énergies (CEE), obligeant les fournisseurs d'énergie à financer la rénovation de ces "passoires thermiques". L'objectif étant d'inciter les particuliers à lancer des travaux d'isolation dans leur habitat.

Ces travaux sont d'autant plus intéressants que les prestataires qui les réalisent prennent en charge l'intégralité des coûts, puisqu'ils se remboursent grâce au versement de l'aide. Ce qui permet au particulier de bénéficier d'une isolation complète de son logement pour... 1 euro ! Et il s'agit bien d'un prix symbolique, pas d'un prix d'appel avec une astérisque et de nombreuses modalités écrites en petits caractères. Aucune avance de frais, aucun supplément à prévoir (gestion du dossier, demande de subvention...). L'isolation à 1€ profite à de nombreux foyers.

Isolation à 1 euro : les conditions d'éligibilité

Il faut toutefois remplir quelques critères pour pouvoir bénéficier d'une telle opportunité. Le dispositif est réservé aux foyers français, selon le nombre de personnes présentes dans le logement, les revenus du foyer et sa situation géographique. Pour l'isolation des sols, le type de chauffage est également pris en compte : gaz, fioul, bois...

Il y a donc un plafond de ressources à ne pas dépasser – récemment relevé pour concerner plus encore de ménages – pour pouvoir bénéficier du dispositif. Par exemple, pour une famille de 4 personnes habitant en région parisienne, le plafond est de 49.799 €, alors que pour un couple vivant en région, il sera de 35.510 €.

Au cas où vous ne rentreriez pas dans les critères, sachez que les fameux CEE permettent toutefois de bénéficier de tarifs préférentiels. De plus, certains prestataires ont signé la charte "Coup de pouce". Ce qui permet à ces entreprises de proposer l'isolation des combles à 1€ à tous les foyers, quels que soient les revenus, le mode de chauffage ou le lieu d'habitation.

Pour isoler quasi-gratuitement vos sols et vos combles perdus, rapprochez-vous donc d'un professionnel proposant de profiter du dispositif des CEE. Après avoir confirmé que vous pouvez bénéficier de l'aide, il avancera la totalité du montant des travaux. Vous n'aurez qu'à payer 1 petit euro à la fin des travaux d'isolation.

Par

Publié le

A lire ailleurs