Installer une éolienne domestique personnelle

Les éoliennes domestiques ont gagné en notoriété ces dernières années. Leurs atouts ? Une installation simple, un rendement intéressant, un fonctionnement éco-responsable. Quelques conseils s'il vous prend l'envie d'en planter une dans votre jardin.

Installer une éolienne domestique personnellePhoto: Mark Pritchard

Vous savez tous à quoi sert une éolienne et comment ça marche. Ces pales montées en haut d'un mât tournent sous l'action du vent et génèrent ainsi de l'électricité. On en voit de plus en plus fleurir au beau milieu des champs, truffant l'horizon de petits moulins des temps modernes. Ce que l'on sait moins, c'est qu'il est possible d'en installer une chez soi, pour fabriquer sa propre électricité.

Les modèles d’éoliennes domestiques

Les éoliennes dites domestiques ont un diamètre de pales plus petit que les gigantesques éoliennes croisées dans les parcs. Ce sont des appareils à moyenne puissance, conçus pour les particuliers. D’une puissance nominale allant de 100 W à 30 kW, ces éoliennes, appelées également éoliennes horizontales, sont généralement montées sur un mât compris entre 10 et 35 mètres de haut.

Il existe également des éoliennes verticales ayant des hélices hélicoïdales ou en demi-cylindres (éolienne Savonius), ou en forme de troposkine (éolienne Darrieus). Ces éoliennes verticales présentent l’avantage d’être peu encombrantes car de petites tailles, et de ne pas nécessiter beaucoup de vent pour démarrer. Cela en fait une éolienne idéale pour le milieu urbain. Elles sont aussi très silencieuses. Leur inconvénient réside dans le fait qu’elles ont un très faible rendement, là où une éolienne sur mât est capable de produire 30 à 50 % des besoins en électricité annuels de quatre personnes avec un mât de 12 mètres et des hélices de 3,5 mètres de diamètre. Ces appareils peuvent être haubanés (plusieurs haubans fixés au sol assurent le maintien de la structure) ou autoporteurs (avec une fondation enterrée).

A noter enfin l’existence d’un dernier type d’éolienne : l’éolienne sur pignon. Elle s’installe très facilement sur un toit mais présente l’inconvénient d’offrir un petit rendement.

Démarches administratives et crédits d’impôt

Une éolienne mesurant moins de 12 mètres ne nécessite qu’une simple déclaration de travaux à la mairie. Tout se complique si vous comptez dépasser ces 12 mètres : vous aurez alors besoin d’un permis de construire. Dans ce cas de figure, il va vous falloir remplir de nombreux dossiers et attendre qu’ils soient examinés par plusieurs organismes pour obtenir leur aval. Si vous avez l’intention de revendre l’électricité produite, c’est au préfet de votre département qu’il va falloir adresser votre demande de permis. Sinon, elle devra se faire auprès du maire de votre commune.

Sachez également que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 32% sur le montant TTC de votre éolienne (crédit impôt 2013 – 2014) si vous en faites l’installation sur votre résidence principale et que l’éolienne a été achetée (ou conçue) puis installée par un professionnel. Le plafond du crédit est fixé à 8 000 € pour un célibataire, 16 000 € pour un couple sans enfants, plus un rehaussement de 400 € par personne à charge.

La rentabilité d'une éolienne personnelle

Une éolienne de 2 Kw comme décrite un peu plus haut peut fournir entre 30 et 50% des besoins en électricité d’une famille de 4 personnes. On estime donc qu’en doublant ces mesures (24 mètres pour 7 mètres de diamètre), les besoins pourraient être couverts jusqu'à 100%. Le tout est évidemment fonction de la puissance du vent.

Le prix d’une éolienne domestique varie énormément selon son modèle et sa puissance. Il va de 3 000 à 70 000 Euros. Un investissement de 15 000 à 20 000 Euros permet d'acheter et d'installer une éolienne de 2 Kw, tandis qu'avec 35 000 Euros HT, vous hisserez la puissance à 6 kW environ.

Si l’on y soustrait les crédits d’impôt, l’économie gagnée sur le coût de l’électricité au fils des ans (le coût augmentant avec le temps), et malgré une TVA réduite sur ce type d’investissement (5,5% en France), la rentabilité peut être atteinte au bout d’une quinzaine d’années.

BON A SAVOIR
- La France est l'un des pays d'Europe offrant le meilleur potentiel éolien.
- Toute installation éolienne d’une hauteur supérieure ou égale à 12 mètres réclame un permis de construire.
- La revente de l'électricité produite par son éolienne à un opérateur agréé est moins avantageuse que dans le cas d'une installation photovoltaïque.
- Parlez de votre projet à vos voisins avant de procéder à l'installation d'une éolienne.

Publié le 10/06/2013, par Erwan Dutellier

"Fan de technologie et de design intérieur, j'aime les maisons et les gens qui vivent dedans."