Ichigo ichie : apprendre à apprécier chaque moment

Dans une société qui nous apprend que certains moments sont plus importants que d'autres et qu'il faut réserver ses joies ou ses peines pour ceux-ci, le concept d'Ichigo d'ichie semble anachronique. Pourtant, cette tradition japonaise pourrait nous aider à profiter de chaque instant de la vie, même celui qui parait le plus insignifiant.

Ichigo ichie : apprendre à apprécier chaque moment

Le Ichigo Ichie est un concept japonais qui valorise chaque rencontre en la présentant comme un moment unique et éphémère. C'est une façon de profiter de chaque instant avec la pleine conscience que celui-ci ne se reproduira pas.

Dans une époque comme la nôtre, régie par le stress, cette expression peut résonner comme une bouffée d'air frais.

A l'origine, la cérémonie du thé

Le terme Ichigo Ichie 一期一会, que l'on traduira littéralement par "Une Fois, Une Rencontre", ou bien de manière plus imagée par "Une seule fois dans la vie", trouve son origine dans la cérémonie du thé, comme l'a conceptualisé Sen no Rikyû, l'un des plus grands maîtres de la discipline.

Au 16e siècle, Sen no Rikyû parlait déjà de l'importance de vivre chaque cérémonie du thé comme si elle ne se reproduirait jamais. Il fallait donc traiter les invités qui participaient à ce rituel avec le maximum de respect, afin qu'ils soient marqués à tout jamais par ce moment. On parlait alors de Ichigo ni ichido, "Une seule fois dans la vie".

C'est au 19e siècle que l'expression Ichigo Ichie naît, lorsque l'un des officiels du Shogun Tokugawa explique que la cérémonie du thé doit être réalisée comme si les participants se voyaient pour la première et la dernière fois (même si ce n'était pas le cas !). Le degré de service et la qualité du temps passé ensemble se doivent donc d'être inoubliables. Désormais, les Japonais qui suivent ce précepte considèrent chaque rencontre comme un trésor.

L'Ichigo Ichie et son application dans les arts martiaux

On trouve une autre application du Ichigo Ichie dans les arts martiaux et cette fois-ci, c'est à travers le concept de la deuxième chance que l'expression prend son sens. Quand un pratiquant d'un art martial, quel qu'il soit, s'entraîne, il ne doit pas considérer l'entraînement au dojo comme un moment trivial. A chaque instant, la concentration doit être maximale et il ne faut jamais stopper la réalisation d'une technique pour recommencer le geste afin de le parfaire. On doit le faire entièrement, jusqu'au bout, même s'il est mal exécuté, car lors d'un affrontement à mort, il n'y aura pas de seconde chance.

Il faut donc considérer que chaque mouvement est unique et que chaque répétition sera différente. Elle peut être meilleure ou moins bonne que la précédente mais elle ne sera pas similaire. Cette forme de sagesse trouve un équivalent dans les préceptes bouddhistes avec le principe du Ici et Maintenant, et elle aide les pratiquants d'arts martiaux à garder une concentration permanente.

Appliquer ce concept dans la vie courante

Si au Japon, les rencontres éphémères semblent si intenses, c'est parce que l'Ichigo Ichie fait partie de la culture nippone depuis bien longtemps. Mais comment appliquer ce concept chez nous ?

Il suffit de prendre conscience des petits détails du quotidien qui peuvent apporter de la joie : un joli paysage, l'odeur d'un gâteau que vous cuisinez, une conversation qui semble anodine mais qui vous fait sourire… Vous apprendrez ainsi à savourer chaque moment comme s'il devait ne jamais se reproduire. C'est une manière de s'ancrer dans le présent, sans anticiper sans cesse le lendemain, et donc de se calmer, de se détendre et de faire baisser l'anxiété qui nous submerge parfois. Un concept similaire à la mindfullness dont on entend beaucoup parler en Occident.

Si vous avez du mal à trouver des instants magiques dans votre quotidien, essayez d'en changer ! Un voyage, de nouvelles connaissances, une expérience inédite sont autant d'éléments qui vous aideront à vous emparer de ce concept d'Ichigo Ichie.

Par

Publié le

A lire ailleurs