House sitting, le nouveau gardiennage de maison

Vous connaissiez le baby-sitting pour faire garder vos enfants, le pet-sitting pour vos animaux, découvrez maintenant le house-sitting, une nouvelle façon originale de faire garder gratuitement votre maison par une personne extérieure pendant votre absence.

House sitting, le nouveau gardiennage de maisonPhoto: 123RF

Malgré l'arrivée de nouveaux systèmes sur le marché pour assurer la sécurité de sa maison durant son absence, faire surveiller sa demeure par un gardien en chair et en os a encore le vent en poupe. Le house sitting, c'est son nom, est en effet un service d'un nouveau genre qui séduit de plus en plus de particuliers.

Un échange de bons procédés

Les nouvelles technologies ont beau se développer à vitesse grand V, nombreuses sont les personnes qui ne font pas encore pleinement confiance aux objets connectés pour sécuriser leur maison et qui préfèrent alors faire appel à de vrais humains pour cela.

Ainsi, certains particuliers ouvrent leurs portes à des house-sitter bénévoles, des retraités ou des travailleurs nomades par exemple, qui occupent et gardent leur maison gratuitement durant leur absence.

Bien évidemment, ces gardiens ne font pas cela par pure générosité, ils y trouvent aussi leur compte. En s'installant chez des particuliers, notamment dans une région autre que la leur, cela leur permet de voyager à moindre coût. Surtout que le house sitter n'a généralement pas l'obligation de rester 24h/24 dans la demeure qu'il occupe. Le house sitting, c'est donc avant tout une forme d'échange de bons procédés entre particuliers.

Le fonctionnement du house-sitting

Pour trouver un gardien ou une demeure à garder, les particuliers se rendent sur des plateformes en ligne. Sur ces sites internet, les propriétaires déposent des annonces avec photo en décrivant la maison, la situation géographique, la période durant laquelle ils vont s'absenter mais aussi ce qu'ils attendent de leur gardien.

Les house-sitter contactent ensuite les propriétaires et postulent pour obtenir la garde de la maison. Les propriétaires choisissent enfin le profil qui leur correspond le mieux et s'organisent alors avec leur gardien (remise des clés, règlement intérieur).

Pour éviter toutes mauvaises surprises, il est fortement conseillé de choisir avec beaucoup soin le house sitter mais aussi de vérifier auprès de son assurance si le propriétaire comme le gardien sont bien couverts en cas d'incident.

De nombreux services complémentaires

L'intérêt de faire garder sa maison par une personne extérieure ne réside pas seulement dans le côté sécuritaire de la chose. L'avantage avec ce mode de gardiennage, c'est qu'il permet de bénéficier d'autres services, si on le souhaite.

En effet, vous pouvez tout à fait vous mettre d'accord avec votre house sitter sur le fait qu'il devra s'acquitter de certaines tâches complémentaires pour être choisi comme gardien. Vous pouvez par exemple lui demander de s'occuper de votre animal de compagnie, de le promener, de le nourrir et même de jouer avec lui.

Faire le ménage régulièrement, arroser vos plantes et même entretenir le jardin si vous vous absentez longtemps, voilà le genre de services complémentaires dont vous pouvez bénéficier. L'important, bien entendu, c'est que ces tâches soient bien définies à l'avance et que les deux parties soient d'accord pour éviter les malentendus.

Publié le 05/02/2016, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"