Handicap : comment profiter d'une aide au quotidien

De nombreuses personnes en situation de handicap souhaitent continuer à vivre chez eux. Pourtant, les tâches ne sont pas faciles et une aide à domicile devient rapidement indispensable. Pour bien choisir votre auxiliaire de vie, faites appel à des professionnels et bénéficiez d'aides financières, afin que votre quotidien retrouve un peu plus de douceur et de sécurité.

Handicap : comment profiter d'une aide au quotidien

La vie quotidienne d'une personne dépendante, invalide ou à mobilité réduite est forcément impactée par son handicap. Elle peut même être grandement dégradée et toute aide est rapidement la bienvenue. Pourtant, de nombreuses personnes souhaitent rester chez eux et garder un peu d'autonomie.

Pour leur faciliter la tâche et leur éviter un trop grand isolement, il existe des services d'aides à domicile effectués par des professionnels qualifiés et compétents.

Les prestations disponibles

Les auxiliaires de vie qui interviennent auprès des personnes handicapées ont plusieurs missions, en fonction de la pathologie et du degré de handicap, mais aussi du projet de vie de la personne accompagnée. L'aide à domicile doit donc savoir s'adapter à la demande et fournir un véritable service, essentiel et désiré.

Parmi ces prestations, on retrouve généralement l'entretien du cadre de vie (ménage, arrosage des plantes, petits bricolages…), l'aide à l'hygiène corporelle (toilette, change, habillage…) et la préparation des repas. Mais la personne en situation de handicap qui bénéficie d'une assistance peut aussi espérer de l'aide pour effectuer des formalités (écriture et réception du courrier, gestion des documents administratifs...), pour faire ses courses, et autres déplacements extérieurs (promenades, visites chez le médecin…).

La présence d'une aide à domicile peut être aussi très précieuse pour rompre avec la solitude : le professionnel choisi pourra ainsi devenir un compagnon de vie au quotidien, pour faire la lecture ou la conversation, au point de devenir un véritable confident, aussi discret qu'attentif.

Comment choisir son aide à domicile ?

Si vous pouvez vous tourner vers les petites annonces pour trouver votre assistant, mieux vaut passer par une association agréée ou un organisme professionnel tel que le réseau Azaé, spécialisé dans les services à domicile, afin de trouver une personne parfaitement compétente. C'est le gage d'un recrutement efficace et sans mauvaise surprise. De plus, vous vous éviterez le statut d'employeur et laisserez à l'entreprise le soin d'effectuer les démarches administratives, ainsi que le paiement des salaires et des charges.

Concrètement, ce type d'entreprise fait généralement une première visite gratuite à votre domicile, afin d'évaluer vos besoins. Cela permet de définir le mieux possible quel intervenant sera le mieux adapté à votre situation. Puis un entretien de présentation est organisé, afin de vous mettre en contact avec l'auxiliaire choisi(e), de vous familiariser avec la personne ou au contraire de décliner son intervention. Enfin, un cahier des charges est établi avec l'organisme afin de décider des horaires et des prestations effectuées, ainsi que du tarif appliqué.

Normalement, l'auxiliaire de vie que vous avez choisi(e) ou qui vous a été attribué(e) sera la même personne pendant toute la durée de son engagement chez vous. Pour cela, assurez-vous bien que l'organisme qui vous fournit le service propose suffisamment d'avantages sociaux à ses salariés (CDI, mutuelle...) afin que ces derniers lui soient fidèles, vous garantissant ainsi une relation stable.

Peut-on bénéficier d'une aide financière ?

Les personnes en situation de handicap peuvent profiter de plusieurs aides, prévues pour faciliter le maintien à domicile. Ces aides permettent le financement total ou partiel des prestations de l'auxiliaire de vie. Parmi elles, citons la Prestation de compensation du handicap (PCH) et l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Mais selon votre âge et votre situation, vous pouvez aussi bénéficier de l'Aide ménagère des caisses de retraite ou encore de l'Aide ménagère des mutuelles. Pour connaître vos droits, contactez votre organisme de retraite et votre mutuelle, mais aussi le Conseil général et la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département.

Dans tous les cas, assurez-vous auprès de l'organisme qui vous fournit l'aide à domicile que le contrat qui vous lie n'inclut aucun engagement de durée de votre part et que vous pouvez résilier la prestation à tout moment ( y compris de façon temporaire).

Enfin, choisissez si possible une entreprise certifiée par le label Cap'Handéo, qui garantit des services de qualité. Parmi ces avantages, citons une communication adaptée, des prestations personnalisées, un planning souple, du personnel formé aux différents handicaps et une évaluation régulière de votre satisfaction.

Par

Publié le

A lire ailleurs