Gagnez du temps en cuisine avec le batch cooking

Afin de ne plus perdre de temps à cuisiner au fil de la semaine en rentrant du boulot, pourquoi ne pas se lancer dans le batch cooking ? En préparant ses ingrédients à l'avance, on n'a ensuite plus qu'à assembler son menu le jour J et à l'enfourner ! Un gain de temps radical.

Gagnez du temps en cuisine avec le batch cooking

La promesse du batch cooking, c'est celle de passer deux heures en cuisine le dimanche pour réaliser les cinq plats de la semaine. En préparant en avance ses menus, le programme hebdomadaire des repas est plus facile à tenir, et on évite les courses de dernière minute parce qu'il nous manquait un ingrédient.

Il faut pour cela anticiper les menus et préparer les aliments dont on va avoir besoin, dans des boîtes ou des sacs de congélation, en mode "batch" (de l'anglais "lot").

Des recettes multiples

Prenons par exemple le bœuf bourguignon. On peut l'accommoder de pâtes un jour, puis hacher de nouveau la viande et rajouter du persil pour concocter une sauce bolognaise de grande qualité. Pareillement, lorsqu'on fait des lasagnes, autant en faire toute une plâtrée tant la préparation est longue. Mais plutôt que de manger les restes le lendemain ou le surlendemain, les portions déjà toutes faites permettent d'alterner en les conservant au frigo ou au congélateur. Les portions ainsi réparties permettent également de ne jamais laisser traîner une fin de restes qui serait trop petite pour un repas complet.

Un autre aspect du batch cooking, c'est la philosophie du prêt-à-l'emploi. Plutôt que d'avoir à peler nos carottes avant chaque repas, puis d'avoir à nettoyer les ustensiles, autant tout faire d'un coup pour s'épargner la répétition des tâches. Le gain de temps s'opère ainsi sur les tâches redondantes qui accompagnent toutes préparations (plan de travail, compost, vaisselle).

De nombreuses recettes pullulent sur internet, adaptés à la pratique et à la saison : butternut, épinards, fromage et salades, ou bien choux-fleurs, quinoa, riz et cabillaud, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Une aide précieuse pour contrôler nos repas

Le batch cooking demande une certaine période d'adaptation, mais une fois le cap passé, les avantages se font également ressentir dans le porte-monnaie. Finis les burgers coupables achetés à la va-vite "parce qu'il faut manger ", hello les petits plats choisis en avance, sur-mesure et mijotés par nos petits doigts. Rien n'empêche de se réserver une date pour filer au fast-food ! Mais ce plaisir est alors complètement consenti, ce qui change tout. Il ne s'impose plus à nous.

Si vous suivez un régime ou que vous essayez de manger plus équilibré, le batch cooking deviendra vite votre allié. Au final, le concept n'est pas si révolutionnaire que ça. Il nous aide juste à conserver une organisation qui est autrement trop vulnérable aux imprévus de notre vie quotidienne. Pas de crainte si ce soir c'est croque-monsieur, car demain, c'est salade !

Le batch cooking favorise également le suivi de la consommation des calories et nutriments. Pour réaliser des repas végétariens sans carence en protéines par exemple, il est plus judicieux de compter le rapport protéines/nutriments sur toute la semaine plutôt qu'au jour le jour.

cuisiner

Plus pratique et pour toute la famille

Le batch cooking nous aide également à lutter contre la flemme. Il devient plus facile d'aller préparer à manger que de commander sur une appli, puisque tout a été préparé à l'avance et n'attend plus que la poêle pour révéler ses saveurs. Et entre nous, la cuisson, c'est quand même la meilleure partie de la recette.

Prévoir un temps spécifique sur le week-end pour se consacrer à la cuisine, c'est aussi alléger tous les à côtés pénibles de la préparation. Il est alors plus facile de regarder un film ou d'écouter un podcast sur un temps précis, on n'a pas besoin d'aller chercher d'un jour sur l'autre l'endroit exact sur lequel l'on s'était arrêté, ou de remettre en place son ordi.

Enfin, si vous avez des enfants, c'est un bon moyen de les initier à la cuisine, dans le calme et la sérénité. Les apprentis commis apprendront plus vite avec des tâches précises qu'ils pourront s'entraîner à répéter en dehors du stress de la fin de soirée.

Par

Publié le

A lire ailleurs