Fauteuil roulant : comment aménager son logement

Que ce soit à la suite d'un accident, d'une maladie ou tout simplement à cause de la vieillesse, se retrouver en fauteuil roulant nécessite d'aménager sa maison avec soin. Voici quelques conseils pour pouvoir se déplacer en toute sérénité.

Fauteuil roulant : comment aménager son logement

Se retrouver en fauteuil roulant peut être angoissant, même si la situation est seulement temporaire. Il convient de préparer avec soin le logement, pour se faciliter la vie et gagner en autonomie.
 

Dégagez l'espace

Tout d'abord, commencez par dégager l'espace dans votre intérieur. S'il existe des fauteuils roulants compacts, il n'en reste pas moins important de pouvoir circuler sans risquer de s'accrocher au moindre mouvement à un meuble ou à des affaires qui traînent.

N'hésitez pas à mesurer pour mieux vous rendre compte. Un fauteuil roulant fait environ 65 cm de large, et il est toujours plus confortable d'avoir un peu d'espace autour de soi pour manœuvrer et faire demi-tour. Les portes doivent également s'ouvrir entièrement pour laisser passer le fauteuil, il faut donc là aussi repenser l'espace.
 

Des meubles à la bonne hauteur

Autre point important, les meubles doivent être à la bonne hauteur. Faites le test et asseyez-vous dans différentes pièces de votre maison. Que pouvez-vous faire et attraper sans vous lever ? Tout doit être à portée de main. Adieu donc les étagères en hauteur et les derniers rayons des penderies et autres commodes.

Des travaux doivent être envisagés dans la cuisine et la salle de bains si le fauteuil roulant s'installe définitivement chez vous. Lavabo, plan de travail, cuisinière et évier doivent être posés plus bas, entre 90 et 130 cm au-dessus du sol.

Dans la salle de bains, choisissez un lavabo suspendu qui permettra au fauteuil de se glisser en dessous pour plus de confort. Pour la toilette, privilégiez la douche à l'italienne, facile d'accès. Un siège de douche mural ou mobile peut y être installé sans difficulté. Surtout, n'oubliez pas les barres de maintien sur les murs qui faciliteront le déplacement entre le fauteuil roulant et le siège de douche.

Enfin, les toilettes doivent être surélevées et facilement accessibles. Le fauteuil doit pouvoir entrer dans la pièce et le déplacement se faire aisément grâce, là encore, à des barres de maintien.
 

Escaliers et barres d'appui

Si votre maison est accessible seulement par des escaliers, il est nécessaire de faire construire une rampe d'accès en béton. Pour un logement sur deux étages, un monte-escalier permettra de se déplacer facilement, mais il faut dans ce cas prévoir deux fauteuils roulants : un pour chaque étage.

Enfin, pensez à installer des barres d'appui aux endroits stratégiques, dans la chambre ou le salon, pour aider au déplacement de la personne handicapée.
 

La domotique au service du handicap

Il existe aujourd'hui de très nombreuses applications qui permettent de contrôler les lumières, l'ouverture et la fermeture des portes et volets, la musique et la télévision, à l'aide d'un simple smartphone. Selon vos besoins, il peut être intéressant d'installer un tel système à domicile pour faciliter la vie au quotidien en évitant des tâches routinières qui peuvent être difficiles à accomplir.
 

Financement

Sachez enfin qu'il existe un crédit d'impôt pour les dépenses liées à l'aménagement d'un logement pour une personne âgée ou en situation de handicap. Vous pouvez en bénéficier que vous soyez propriétaire, locataire ou hébergé. Ce crédit d'impôt couvre 25% des dépenses, et est plafonné à 5.000 euros pour une personne seule et 10.000 euros pour un couple.

Publié le 26/06/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."