Faire la sieste et vivre mieux

Si la sieste a longtemps été réservée aux enfants et aux seniors, on lui redécouvre aujourd'hui de nombreuses vertus permettant aux adultes de mieux vivre. Aussi bonne pour le corps que pour l'esprit, on s'y essaie enfin sans culpabiliser.

Faire la sieste et vivre mieuxPhoto: 123RF

La sieste a longtemps eu mauvaise presse mais elle retrouve aujourd'hui toute sa place dans le quotidien des Français. Et pour cause, elle est terriblement utile pour lutter contre la fatigue et le stress, et nous permet de retrouver son efficacité pour le restant de la journée.

Mais comment s'y prendre pour s'offrir tous ses bienfaits ?


N'ayez plus honte de faire la sieste !

Qu'on se le dise, la sieste n'est pas réservée aux enfants ou aux personnes âgées. Longtemps moqués, ceux qui s'adonnent à une sieste quotidienne depuis toujours pour récupérer un peu d'énergie sont aujourd'hui perçus par certains comme des précurseurs. Et pour cause, de nombreuses études scientifiques vantent désormais ses bienfaits.

Malheureusement, cette petite pause diurne a du mal à se débarrasser de cette étiquette tenace qui voudrait que seuls les adultes fainéants ou peu endurants la pratiquent. Car c'est bien là tout le problème, dans une société valorisant sans cesse la performance et l'endurance, faire une sieste peut encore parfois être considéré comme un aveu de faiblesse.

Pourtant, depuis quelque temps déjà, les grandes entreprises s'y mettent aussi en proposant à leurs salariés de s'essayer à cette petite pause bienfaisante quotidiennement. Alors, pourquoi pas vous ?

Les bienfaits de la sieste

La sieste a de nombreuses vertus, notamment celle d'aider à compenser le manque de sommeil de la nuit. Nous sommes en effet nombreux à ne pas dormir suffisamment la nuit et ce moment de repos pris au milieu de la journée permet alors de rester en forme jusqu'au soir plus facilement. Nous serions donc moins fatigués grâce à elle.

Moins fatigués signifie également moins stressés. L'irritabilité liée à la fatigue et les tensions accumulées depuis le début de la journée s'effacent lors de ce temps de repos. Les muscles du corps se relâchent, les hormones de stress redescendent peu à peu et notre cerveau lui aussi fait une petite pause.

Après ce temps de récupération, nous serions donc plus performants, plus créatifs et nos capacités cognitives comme la mémoire seraient alors elles aussi bien meilleures.

Quand et comment se reposer ?

Si la sieste est si bonne pour la santé, il serait vraiment dommage de s'en priver, d'autant plus qu'on ne lui connaît aucun effet secondaire indésirable. Pratiquée à la bonne heure et pendant un laps de temps raisonnable, elle ne risque pas par exemple de vous empêcher de vous endormir le soir.

Dans l'idéal, faites une sieste d'au moins 10 minutes sans dépasser les 20 minutes, ce qui vous évitera de vous sentir endormi au réveil comme après un long sommeil. Adonnez-vous enfin à cette pause entre 13h et 16h, de préférence.

Vous n'êtes pas obligé de dormir. Allongez-vous ou restez simplement assis sur un fauteuil avec une fine couverture pour vous tenir chaud. Fermez les yeux et programmez votre réveil au cas où vous vous endormiriez. Vous pouvez même boire un café juste avant votre sieste pour que votre réveil soit encore plus énergique. Enfin, tâchez de lâcher prise et d'oublier vos soucis pour qu'ils ne viennent pas parasiter ce temps de repos bienvenu.

Publié le 10/09/2015, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"