Evitez la surexposition de vos enfants aux écrans

Pendant le week-end ou les vacances, il peut être tentant de laisser vos enfants regarder des dessins animés et des films à longueur de journée, ou jouer aux jeux vidéo toute la soirée. Pourtant, les écrans peuvent s'avérer mauvais pour leur santé.

Evitez la surexposition de vos enfants aux écrans

Manque de concentration, fatigue, mauvaise humeur… La surexposition de vos enfants aux écrans n'est pas à prendre à la légère ! Si les priver totalement de télévision ou d'ordinateur est extrême, il est important de limiter leur temps d'utilisation. C'est également l'occasion de redécouvrir d'autres façons de s'amuser et de passer du temps en famille.

Les écrans, une addiction

Dès leur plus jeune âge, les enfants sont exposés aux écrans : jeux d'éveil à découvrir sur tablette, dessins animés à la télévision, jeux vidéos sur consoles ou sur l'ordinateur… Mais l'attention des enfants est également captée lorsque leurs parents laissent la télévision allumée en permanence dans le salon ou pendant les repas, ou lorsqu'ils regardent leur smartphone de façon compulsive. Les enfants risquent alors de prendre exemple sur les adultes, et d'assimiler ce comportement comme normal, pour le reproduire plus facilement.

La multiplication des supports est également responsable de l'augmentation inquiétante de l'exposition des enfants aux écrans, au point de devenir une addiction pour beaucoup d'entre eux. Il suffit de faire le test : proposez à vos enfants d'éteindre tous les écrans de la maison pendant une semaine. Sont-ils prêts à relever le défi et à ne pas voir leur émission préférée ? Et vous, êtes-vous prêt(e) à faire de même ?

Vers des troubles du comportement

La surexposition aux écrans, comme toute addiction, n'est donc pas sans conséquence sur les enfants. Elle peut ainsi provoquer des troubles du langage et du comportement chez les tout-petits, qui sont sur-stimulés par ce qu'ils observent sur les écrans, tout en restant trop souvent passifs. Ils ont ensuite du mal à accorder leur attention lorsque les sources de stimulation ne viennent pas d'une télévision ou d'une tablette mais d'un adulte. Ils ne sont alors pas en mesure d'y répondre de façon appropriée. Un retard de développement risque ainsi de se mettre en place.

Les enfants plus âgés peuvent également souffrir de troubles de l'attention, ainsi que d'un mauvais sommeil. Sans compter la frustration, pouvant aller jusqu'aux crises de larmes, provoquée lorsqu'on éteint la télévision ou les consoles !

Renouer le lien, loin des écrans

Sans aller jusqu'à ne plus regarder du tout d'écrans, ce qui serait extrême, limiter le temps d'exposition par jour ne peut être que bénéfique pour l'enfant, mais aussi pour toute la famille. C'est l'occasion de renouer un lien affectif et de trouver des activités de loisirs communes : jeux de société à fabriquer tous ensemble, construction de modèles réduits, apprentissage de la cuisine ou du dessin, lecture à haute voix, jeux de rôle… Nombreuses sont les occupations à faire en famille !

Limiter l'exposition aux écrans permet également de choisir plus judicieusement ce que l'on va regarder, puisqu'il faut désormais choisir. Cela peut être l'occasion de définir un programme pour la semaine qui convient à toute la famille. Ainsi, regarder un écran n'est plus une occupation solitaire, mais redevient une activité familiale comme une autre.

Alors, vous êtes prêt à faire le test et à éteindre vos écrans ?

Publié le 12/09/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."