Etre introverti n'est pas un défaut !

On vous reproche souvent de ne pas être bavard, d'avoir besoin de moments de calme, ou encore que la compagnie des autres ne vous est pas toujours nécessaire… Rassurez-vous, ce ne sont pas des défauts !

Etre introverti n'est pas un défaut !

Quel introverti n'a jamais entendu ce genre de réflexion : "Tu ne dis rien, tu fais la tête ?", "Tu pourrais sortir un peu plus quand même !", "Tu ne serais pas un peu trop timide ?" Autant de remarques fatigantes qui laissent supposer un manquement dans le caractère ou la personnalité de la personne concernée. Et pourtant, être introverti n'est pas un mal en soi !

Qu'est-ce que l'introversion ?

C'est le psychanalyste Carl Jung qui le premier utilise les termes d'introversion et d'extraversion pour décrire des personnalités. Si les extravertis ont tendance à s'exprimer facilement sur ce qu'ils pensent et ressentent, et ont besoin de contacts avec les autres, il n'en va pas de même avec les introvertis. Plus réservés, plus réfléchis, plus solitaires, ils sont plus tournés vers eux-mêmes que vers autrui.

Il existe de nombreux tests de personnalité pour déterminer si un individu est plutôt introverti ou extraverti, le MBTI est l'un d'entre eux.

Pourquoi l'introversion est vue comme un défaut ?

Dans une société tournée vers le paraître et le lien social (les réseaux sociaux en sont un parfait exemple), être introverti détonne, car l'individu ne semble pas juger nécessaire de s'intégrer à tout prix. Cela peut donc être pointé du doigt et considéré comme de la timidité, voire un manque de confiance en soi, ou même de l'égoïsme. De même, exprimer plus prudemment ou avec plus de nuances ses émotions peut amener à penser que les introvertis ressentent peu les choses, ou sont moins heureux, ce qui n'est pourtant pas le cas !

Choisir de rester chez soi durant le week-end pour profiter pleinement d'un bon livre plutôt que de sortir en soirée peut également provoquer des jugements de la part d'extravertis, qui peuvent penser qu'il s'agit d'une situation peu envieuse. Mais tout est question de point de vue, et pour ma part, en bonne introvertie, je préfère grandement la compagnie d'un de mes auteurs préférés à une soirée dans un bar bondé où je ne pourrais pas entendre ce que disent mes amis à cause d'une musique trop forte (et pas toujours bien choisie) ! Il est important de comprendre que chaque point de vue est légitime, sans pour autant porter de jugement de valeur. Se sentir légitime dans ses choix permet de le faire ressentir aux autres.

Comment en faire une force ?

L'introversion a ses qualités, qu'il est essentiel de connaître.
Être introverti amène souvent à être plus à l'écoute de soi, de ses envies, et permet ainsi de se connaître mieux. Cela peut également amener à s'exprimer autrement, notamment par l'art, qu'il s'agisse d'écrire, de peindre, de dessiner, de chanter, de jouer d'un instrument… La plupart des artistes sont introvertis, ils ont besoin de temps au calme et de solitude pour pouvoir travailler.

Si les introvertis parlent peu, ils ont une bonne écoute et peuvent ainsi aider plus facilement à trouver des solutions en cas de problèmes. L'important est d'être en accord avec soi-même. Rien ne sert de chercher à être extraverti si on ne l'est pas. Se retrouver dans des situations bruyantes et avec de trop nombreuses personnes ne peut à la longue que provoquer fatigue et irritation. Au contraire, mieux vaut s'investir à créer un environnement relaxant et à s'octroyer des moments seul quand le besoin s'en fait sentir.

Être introverti n'est pas une tare, un défaut ou quelque chose à corriger, c'est juste une façon d'être, et le plus simple est de l'accepter pour en tirer un maximum de profit et de sérénité.

>> A LIRE AUSSI : Comment refuser une invitation et garder ses amis

Publié le 25/01/2016, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."