Dites enfin stop à la transpiration

Transpirer, ça arrive à tout le monde. Mais pour certains, une transpiration excessive peut vite devenir un complexe, voire un handicap. Il existe pourtant de nombreux produits anti-transpirants sur le marché. Le tout est de savoir faire le tri.

Dites enfin stop à la transpiration

La transpiration, aussi dérangeante qu'elle puisse être par moments, reste une réaction tout à fait naturelle de notre corps, suite à un effort physique ou une forte chaleur. Il y a donc rarement lieu de s'inquiéter, sauf si transpirer devient incommodant, pour vous et votre entourage proche. La solution la plus évidente, et à la portée de tous, reste l'utilisation d'un dédorant anti-transpirant.

5 solutions pour moins transpirer

Il existe plusieurs typologies de produits anti-transpirants, ayant chacun leur spécificité. Ils permettent de s'adapter à diverses situations mais aussi à différentes parties de notre corps.

> Le déodorant sans alcool : un grand classique parmi les produits contre la transpiration. Il existe des déo d'entrée de gamme disponibles en supermarché ou des produits de parfumerie élaborés par de grandes marques, qui peuvent être associés à votre eau de toilette. Existe en stick, en bille, en roll-on ou en spray.

> L'anti-transpirant corps-tête-main : idéal en cas de grosse sudation, que ce soit à cause d'une température extérieure importante, d'émotions fortes ou d'une tenue vestimentaire qui ne permet pas de se mettre à l'aise (un costume en plein été).

> Le déodorant pour les pieds : pour ne plus ressentir une désagréable sensation d'humidité dans ses chaussettes, ni dégager une odeur nauséabonde au moment de retirer ses chaussures.

> La crème active anti-transpiration : elle présente l'avantage de protéger plusieurs zones du corps (aisselles, pieds, mains, plis, visage...). Sa texture onctueuse ne colle pas et l'agent hydratant qu'elle contient laisse la peau douce. Elle peut même s'appliquer le soir, lorsque la peau est plus réceptive.

> Le détranspirant : il offre la particularité de réguler la sudation pendant plusieurs jours. Facile d'utilisation, il élimine les bactéries et laisse un parfum sur la peau. En spray, il donne une agréable sensation de fraîcheur au moment de vaporiser le produit.

Ces produits sont disponibles en parapharmacie. Profitez par exemple d'internet pour comparer les produits anti-transpirants sur Pharmasimple. Choisissez le déo qu'il vous faut en fonction de votre type de peau (sensible ou normale).

Faut-il se méfier des sels d'aluminium ?

Depuis quelques années, la présence de sels d'aluminium dans les déodorants (et ailleurs) fait débat. On entend en effet que la présence d'aluminium dans un anti-transpirant favoriserait le cancer du sein. Des études suisses et autrichiennes vont dans ce sens. Des tests effectués sur des femmes de moins de 30 ans, aux aisselles rasées (offrant des mini lésions), révèlent ainsi qu'une utilisation plusieurs fois par jour d'un déo aux sels d'aluminium double le risque de cancer du sein.

Ces conclusions sont loin de faire l'unanimité. En France, des spécialistes considèrent le niveau de preuve comme insuffisant. De fait, l'ANSM (l'agence nationale de sécurité du médicament) affirme qu'aucun élément pertinent ne permet d'établir un tel risque cancérigène. Cela étant, il est toutefois conseillé, si possible, d'éviter la présence d'aluminium dans un déodorant (surtout si votre peau présente des irritations). Pour cela, regardez bien les ingrédients de votre produit fétiche : la mention "aluminium chlorohydrate" ou équivalent doit vous mettre la puce à l'oreille.

Contre les traces de transpiration

Si malgré toutes ces précautions, vous souffrez toujours d'une transpiration excessive, il vous faudra peut-être consulter un médecin. Mais sachez qu'une sudation abondante mais temporaire peut être due, outre à un exercice physique intense, à une situation de stress inhabituelle, comme prendre la parole en public. Dans ce cas, même le meilleur des anti-transpirants aura du mal à rester efficace. Il vous faudra probablement travailler sur vos peurs et vos angoisses.

Pour éviter les marques, traces et autres auréoles dues à la transpiration, voici un petit truc qu'utilisent les animateurs de télévision : il consiste à placer sous ses aisselles un morceau de coton (ouate), un mouchoir en papier ou même une serviette hygiénique. Une autre solution, extrême, requiert l'intervention d'un spécialiste : il s'agit d'une injection de botox dans les aisselles, aussi douloureuse pour la peau que pour le porte-monnaie. Avant d'en arriver là, pesez bien le pour et le contre, et rappelez-vous que la transpiration reste un phénomène naturel que l'on peut réguler au quotidien.

>> A LIRE AUSSI : Les solutions naturelles pour moins transpirer

Par

Publié le