Des plantes d'intérieur en pleine santé

Lumière, arrosage, température, engrais… Trop peu, ou pas assez ? Ces facteurs agissent directement sur la santé de vos plantes et peuvent leur être bénéfiques comme fatals. Pour éviter que vos plantes vertes fassent grise mine, voyons les meilleures conditions de vie et d'entretien pour faciliter leur croissance.

Des plantes d'intérieur en pleine santéPhoto: Marin / FreeDigitalPhotos.net

Quelle que soit leur taille, qu'elles aient des fleurs ou non, les plantes d'intérieur ont des besoins basiques comme tout organisme vivant. Si on veut les conserver au mieux à l'intérieur, et ainsi pouvoir en profiter pour aménager une pièce ou toute une maison, il est important d'être attentif à certains éléments indispensables pour leur bien-être et de leur prodiguer les soins qui leur permettront de se développer au mieux pendant longtemps.


Les conditions de vie simples pour les plantes d'intérieur

Comme dans leur environnement naturel, plusieurs éléments sont indispensables au bon développement de vos plantes.

Et la lumière fût
Aucune plante ne pourra vivre sans une luminosité suffisante. Elle est indispensable pour les plantes qui synthétisent leurs substances nutritives sous l'effet du soleil. Si vous souhaitez obtenir le meilleur résultat, veillez à installer vos plantes d'intérieur dans les endroits les plus éclairés de la maison, en général près des fenêtres, l'idéal étant la proximité d'une fenêtre orientée à l'est. Cependant, un éclairage artificiel peut permettre d'installer des plantes dans les endroits un peu plus sombres.

La meilleure température possible
Les plantes d'intérieur supportent facilement la température de nos intérieurs, mais attention à un chauffage trop puissant qui pourrait les dessécher ! Dans ces cas-là, n'hésitez pas à brumiser le feuillage, ce qui permettra un petit dépoussiérage au passage. Pour ceux d'entre vous qui au contraire n'aiment pas le chauffage excessif, rassurez-vous, les plantes apprécient un repos végétatif pendant la période froide. Une différence de température entre le jour et la nuit sera dans tous les cas la bienvenue.

Les bons réflexes à observer
Outre l'humidification régulière des feuillages, n'hésitez pas à tourner régulièrement votre plante afin que ses feuilles ne soient pas toutes orientées vers le même endroit : elle risquerait de se mettre à pencher. Vous obtiendrez ainsi une belle homogénéité du feuillage. Enfin, tout comme nous, les plantes détestent les courants d'air !

Faciliter la croissance de vos plantes

Savoir arroser
Il est généralement recommandé d'arroser régulièrement (une à deux fois par semaine) et d'attendre que la surface de la terre soit sèche avant d'arroser de nouveau. Rien de bien sorcier, donc. A l'inverse, ne soyez pas non plus trop généreux : l'excès d'eau entraîne rapidement le pourrissement de la plante. Une bonne technique consiste à observer la coupelle d'eau sous le pot et à la vider en cas d'excès et de ne pas arroser tant que de l'eau s'y trouve encore. Les plus attentionnés utiliseront de l'eau non calcaire comme de l'eau minérale ou de l'eau de pluie afin de garantir le meilleur apport naturel.

Apporter de l'engrais
L'apport d'engrais se fait lorsque votre plante en a le plus besoin : c'est à dire pendant sa période de croissance. Dans la majorité des cas, cette période se situe entre mars et septembre, quand les conditions de développement (lumière, température) sont optimales. Un apport nutritif régulier est tout à fait envisageable, à raison d'une fois par moi par exemple, mais attention à ne pas dépasser les doses prescrites !

Rempotez si besoin
On peut rempoter une plante quand le feuillage ou les racines deviennent visiblement trop imposants par rapport au pot dans lequel est votre plante, ou quand celle-ci souffre (fleurs et feuilles plus petites, moins vives par exemple). Pas de panique, il vous suffira tout simplement de choisir un pot de plus grand diamètre qui lui permettra de s'épanouir correctement.
Si vous avez la main trop lourde sur l'arrosage ou bien que votre pièce est trop humide, ce sera l'occasion de drainer votre plante en apposant des billes d'argile au fond du nouveau pot.

L'entretien courant de vos plantes

Les plantes sont de vrais ramasse-poussières : lorsque vous faites votre ménage, nettoyez régulièrement leur feuillage en leur donnant quelques coups de plumeau.
Comme pour les plantes d'extérieur, vous pouvez très bien tailler vos plantes vertes en coupant les branches mortes, les pousses chétives, les feuilles abîmées, les rameaux malades et les fleurs fanées, et ce avec un simple sécateur.

En cas de croissance massive de la plante, vous pouvez rajouter un tuteur pour soutenir son tronc.
En été, veillez à protéger vos plantes des rayons directs du soleil qui peuvent les brûler (surtout dans les régions méditerranéennes).

Publié le 20/11/2015, par Fabrice