Déprime passagère : l'accepter pour mieux la dépasser

Rares sont ceux qui n'expérimentent jamais un moment de déprime. Fatigue, stress, difficultés familiales, sentimentales ou professionnelles, les raisons ne manquent pas de vivre quelques coups de blues. Quelques astuces peuvent permettre de les rendre plus faciles à vivre.

Déprime passagère : l'accepter pour mieux la dépasser

Que celui qui n'a jamais eu envie de rester toute une journée enfoui sous une couverture me jette la première pierre ! S'il est bien un sentiment que nous ressentons tous une fois de temps en temps, c'est ce vague à l'âme, ce spleen baudelairien, qui nous rend soudain insatisfait et malheureux. Comment faire pour ne pas se sentir envahi ?

Accepter de se sentir mal

Tout d'abord, il convient d'accepter ce que vous ressentez. Pour cela, il faut être à l'écoute de vous-même. Fermez les yeux, respirez profondément, et essayez de faire taire toutes ces pensées parasites. Que ressentez-vous au fond ? Tristesse ? Colère ? Lassitude ? Fatigue ? Anxiété ? Peur ?

Tous ces sentiments peuvent causer une déprime passagère. Ne les reniez pas, écoutez-les, ils sont certainement là pour une raison. Acceptez de vous sentir mal. Ce n'est pas honteux et il n'est pas nécessaire de le cacher.

Cherchez à comprendre la cause première de votre malaise : un problème au travail ou dans votre couple ? Un ennui de santé ? Une accumulation de petites choses qui finissent par former une montagne ? Une fois la cause première trouvée, essayez de creuser plus profondément. Pourquoi cela vous affecte-t-il particulièrement maintenant ?

Trouver la raison profonde de votre mal-être vous aidera à légitimer votre état et à lui prêter une plus grande attention, pour mieux le combattre.

Chercher une solution

Selon la cause de votre coup de blues, il peut être plus ou moins facile d'y apporter une solution.

En cas de fatigue avancée, prenez quelques jours de repos, consultez votre médecin si besoin. Ce n'est peut-être pas le meilleur moment pour les autres, mais visiblement, cela l'est pour vous, puisque votre corps vous le signale.

En cas de problème relationnel, pouvez-vous arranger la situation ? Souvent, en discuter avec une personne qui n'est pas impliquée dans l'histoire permet de prendre du recul et de voir les choses avec une autre perspective. Si la situation n'est pas soluble, en parler pourra au moins vous apaiser un peu.

Sachez que la pratique régulière de la méditation aide à surmonter les passages à vide. Écrire ce que vous ressentez peut également vous aider à clarifier vos pensées et à démêler vos émotions.

Prendre du temps pour soi

En cas de déprime passagère, soyez particulièrement attentif à vos envies. Qu'avez-vous envie de faire pour vous sentir mieux ? Passer du temps seul chez vous et ne pas quitter votre canapé ? Voir des amis pour discuter de ce qui vous préoccupe ou au contraire vous changer les idées ? Jouer de la musique ? Faire une longue promenade en forêt ? Qu'est-ce qui vous empêche de le faire ?

Accordez-vous une heure, une soirée, une journée de repos, ou plus, selon ce que votre emploi du temps vous permet, et faîtes quelque chose qui vous fait vous sentir bien, sans culpabiliser. Il est en effet facile de se sentir coupable d'avoir un coup de mou, de ne pas être de bonne humeur ou en forme. C'est pourtant naturel. Ne vous forcez pas à être tout le temps imperturbable. Prendre du temps pour vous et accepter vos sentiments vous aideront à dépasser plus rapidement votre mal-être, tout en vous ressourçant.

Évidemment, si cette situation venait à perdurer, n'hésitez pas à consulter un médecin. Si la déprime est passagère, la dépression est une vraie maladie et doit être soignée comme telle, avec l'aide de spécialistes.

>> A LIRE AUSSI : Des astuces contre le blues de l'hiver

Publié le 15/03/2016, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."