Découvrez l'aérothermie

Avec son nom mystérieux, ce système de chauffage désigne plus communément les pompes à chaleur. Économique et écologique, il fait fureur dans les nouvelles constructions. Principe et avantages d'une technologie de plus en plus prisée.

Découvrez l'aérothermie© bienchezsoi.net

Plusieurs astuces sont aujourd'hui utilisées par certains foyers pour essayer de réduire au minimum leurs charges fixes. Une des factures que l'on aimerait voir baisser, c'est celle du chauffage. C'est ainsi que bon nombre de maisons optent désormais pour l'aérothermie. En quoi consiste le système ? Quels sont ses atouts et ses faiblesses ?

Principe et fonctionnement

Dans sa plus simple définition, l'aérothermie est le procédé par lequel on utilise une pompe qui produit de la chaleur obtenue par la combinaison de l'air et l'eau. Pour cela, on prélève les calories contenues dans l'air par l'intermédiaire d'un ventilateur. Tout un engrenage permet de transformer ces énergies recueillies en chaleur. L'aérothermie ne se limite cependant pas à produire de la chaleur, le dispositif peut aussi marcher à l'envers en été. Il permet ainsi d'obtenir de l'air frais.

L'air que nous respirons dispose d'un énorme potentiel en énergie. C'est ainsi qu'est venue l'idée d'exploiter les calories qui y sont contenues avec une pompe à chaleur. Cette dernière est un matériel que l'on doit choisir soigneusement. La puissance envisagée doit prendre en compte le COP ou Coefficient de Performance Énergétique. Le système peut prendre la place de la chaudière. Le choix varie aussi en fonction du sol de l'habitation. L'avis d'un professionnel sur son installation et les effets acoustiques est donc requis.

Les avantages de la pompe à chaleur

L'aérothermie est une solution écologique ne produisant aucun gaz à effet de serre et qui contribue donc à la protection de l'environnement. Si on se réfère au COP, on constate qu'elle fournit 3 à 4 fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme. Ce système permet donc de faire une réelle économie sur la facture puisqu'elle réduit le montant des dépenses jusqu'à 70%. En baissant la consommation d'énergie d'un foyer, l'aérothermie a une incidence positive sur la facture de chauffage. En plus, chaque foyer qui utilise ce système bénéficie d'un crédit d'impôts. Depuis 2010, en investissant dans une pompe air/eau, on peut bénéficie d'un remboursement par l’État de la dépense engagée à hauteur de 31%.

Ce que l'on vous cache

Ce que les vendeurs ont tendance à ne pas nous dire, c'est que certains modèles de pompe à chaleur n'assurent plus leur activité dès que les températures passent en-dessous de 0°C. Il faut donc prévoir un système de chauffage complémentaire dans les régions très froides, ou choisir un matériel particulièrement performant (certaines pompes fonctionnent jusqu'à -7 voire -15°C).
Autre point à améliorer : l'aspect esthétique et l'encombrement. Une telle machine ne peut être camouflée, surtout pour la partie extérieure. Concernant le boîtier intérieur, il est possible de l'encastrer et de prévoir une ouverture pour la sortie d'air, mais cela demande quelques travaux supplémentaires.
Enfin, la pompe à chaleur émet un léger bruit, contrairement aux autres systèmes de chauffage, entièrement silencieux.

Le coût de l'installation

Avec tous les avantages que procurent l'aérothermie, les installations de pompe à chaleur se multiplient dans les logements. Toutefois, s'il est économique à terme, le choix de la pompe à chaleur engendre un coût à l'installation. L'acquisition est assez onéreuse mais les bénéfices méritent bien la dépense. Aussi , prévoyez entre 5.000 et 8.000 euros pour un système complet air/air. Si vous optez pour un système air/eau, les prix peuvent atteindre les 12.000 euros.

Publié le 14/09/2012, par IIS