Déco minimaliste pour esprit zen

On accumule les objets à ne plus savoir quoi en faire. Souvenirs, objets de décoration, accessoires, gadgets, cadeaux, ça déborde ! Il est grand temps désormais d'opérer un grand tri et de repartir sur des bases neuves pour s'essayer à la déco minimaliste, aussi belle à regarder qu'agréable à vivre.

Déco minimaliste pour esprit zen

Se vider la tête en faisant de la place sur ses étagères ? C'est ce que nous propose de faire la décoration minimaliste qui nous encourage à nous contenter de l'essentiel. Un espace moins encombré serait idéal en effet pour retrouver un esprit apaisé. Mais le minimalisme est aussi une affaire d'esthétisme.

Déco épurée pour esprit apaisé

Notre environnement a un impact considérable sur notre bien-être. Vivre dans une maison mal rangée, pas très propre ou mal décorée peut grandement influencer notre humeur de façon négative.

À l'inverse, une maison dans laquelle on se sent bien, qui est décorée avec goût, où tout est en ordre procure une sensation de satisfaction et de bien-être. Ainsi la décoration minimaliste en s'attachant à se débarrasser du superflu, avec son style épuré, simple, nous aide à avoir l'esprit libre.

Bien entendu, il n'y a pas de miracle. Un esprit torturé ne trouvera qu'un apaisement partiel à vivre dans un environnement agréable. Mais on vous engage à faire le test, en vivant dans un logement désencombré, on ressent une certaine sérénité.

Minimalisme : mode d'emploi

Pour s'essayer à ce style de déco, on commence bien entendu par faire un tri dans ses affaires. Jetez, vendez, donnez, rangez au garage ou au grenier mais désencombrez !

Deuxième étape, on va investir dans des meubles de rangement qui se ferment. Pas de bibliothèque ouverte, de table basse à plateau, d'étagères sans portes, on ne veut plus rien voir dépasser de notre mobilier.

On optera pour des meubles plutôt modernes, aux lignes épurées, dans des tons unis et lumineux. Si on apprécie le style laqué, on peut aussi préférer la simplicité et le naturel du bois. Mais dans l'optique d'une déco zen, on préférera des coloris neutres comme le noir, le blanc, le taupe.

Côté accessoires, on opte pour des objets là aussi aux lignes épurées et aux coloris sobres. On habille ses fenêtres de rideaux et les ampoules d'un abat-jour ou d'un plafonnier. On peut disposer quelques objets de déco mais ils doivent être choisis avec soin et être peu nombreux.

Le minimalisme, ce n'est pas le vide. C'est le bon dosage entre le trop et le néant, c'est la simplicité contre le superflu. Un équilibre parfois difficile à trouver et qui demandera quelques ajustements.

Un état d'esprit au quotidien

Après avoir mis tout en œuvre pour adopter ce style de décoration, on aurait vite fait de retomber dans nos travers et d'acheter encore et toujours plus d'accessoires en tous genres inutiles ou presque.

Il va nous falloir alors apprendre à cultiver ce nouvel état d'esprit pour ne pas se perdre à nouveau. Le but n'étant pas de vivre sans ne jamais rien acheter mais de savoir quand nous avons réellement besoin ou envie d'une chose et d'acheter ou de renoncer en conséquence.

Cela demande un véritable effort personnel mais aussi une prise de recul par rapport aux faux besoins que nous ont créés les publicitaires. Un exercice difficile mais qui saura nous récompenser tant sur le plan personnel que financier.

>> A LIRE AUSSI : Ranger, c'est décorer !

Publié le 14/06/2017, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"