Comment bien sécuriser votre piscine

Ça y est, votre piscine vient d'être mise en eau, la météo est idéale pour piquer une tête mais avez-vous bien pensé à tout ? Car une piscine se doit d'être sécurisée, surtout si l'on a des enfants. Alarme, bâche, barrière... Quel système choisir pour une protection optimale ?

Comment bien sécuriser votre piscinePhoto: 123RF

Depuis que l'installation d'un système de sécurité est devenue obligatoire pour une piscine, choisir entre les différents types de solutions pose problème. Plusieurs critères entrent en jeu et chaque dispositif possède ses propres avantages ainsi que ses inconvénients.

Prix, esthétisme et type de bassin, voilà trois critères de base pour faire le bon choix. Nous ne parlerons pas ici des alarmes qui, bien qu'efficaces dans leur rôle d'alerte, n'empêchent malheureusement pas de tomber à l'eau.

Barrière de piscine : fiable et durable

Une barrière limite l'accès au bassin. Avec 1 mètre 10 de hauteur minimum, c'est une solution permanente qui empêchera les enfants de gambader sans surveillance autour de la piscine alors que vous êtes occupé à faire autre chose ailleurs.

Pour être réellement sécuritaire, les barrières de piscine doivent suivre la norme NF p 90-306 qui regroupe une liste de dispositions sécuritaires minimales.

Il faudra, par exemple, veiller à ce que les bords et angles de la barrière ne présente aucun risque de coupure, que le portail d'accès soit verrouillé par un système à deux temps (plus difficile à manipuler pour un enfant), ou encore que les éléments de la barrière (barreaux et poteaux) puissent résister à un choc équivalent à un poids de 50kg.

Volet de piscine : plus cher mais bien sécurisé

Contrairement aux bâches, les volets de piscine sont plus sécurisés et plus fonctionnels. Ils ont l'avantage d'être rigides, ce qui élimine tout risque de tomber au fond de la piscine en cas de bâche mal fixée. En plus d'être un système de protection efficace, le volet garde propre l'eau de votre piscine en le couvrant intégralement. Cela empêche les feuilles mortes et autres saletés d'atteindre l'eau.

Souvent automatisés, le volet de piscine peut être immergé, à installer à la surface de l'eau, ou hors sol, à installer à quelques centimètres de la surface de l'eau. Les volets de piscine assurent une meilleure sécurité que la barrière mais nécessite de plus lourds travaux, sans parler du budget qui sera plus conséquent : comptez 70 euros / m² pour un modèle automatique, 50 euros / m² pour un modèle manuel.

Abri de piscine : pour allier sécurité et esthétique

Les abris de piscine sont un peu semblables aux barrières dans le sens où ils empêchent les touts petits de se promener sans surveillance aux environs immédiats de la piscine.

Un abri de piscine recouvre entièrement votre plan d'eau. Selon la norme, ce dispositif doit supporter des vents d'une vitesse de 100 km/h et de la neige jusqu'à 45 kg/m². Différents choix sont disponibles sur le marché : ils peuvent être coulissants, amovibles ou plats, fabriqués en verre, en métal, ou en bois.

Gros avantage, ils peuvent être très esthétiques dans votre jardin et s'adaptent même à des formes de bassins compliquées et farfelues. Certains sont même assez hauts pour permettre de se baigner par mauvais temps. Gros inconvénient, le prix : entre 2 000 et 15 000 euros pour les modèles bas, et jusqu'à 40 000 euros pour un bel abri haut en verre.

Enfin, les plus exigeants opteront pour une piscine à fond mobile, dite aussi piscine cachée, un must technique et esthétique mais un lourd investissement.

Publié le 16/06/2014, par Erwan Dutellier

"Fan de technologie et de design intérieur, j'aime les maisons et les gens qui vivent dedans."