Comment bien maîtriser sa consommation électrique

L'électricité est une énergie chère et polluante, et apprendre à réguler votre consommation aidera la planète tout en vous faisant faire de sacrées économies. Pour maîtriser vos dépenses électriques, il faut comprendre quels sont les appareils les plus gourmands, savoir évaluer votre consommation générale et appliquer des petites astuces pratiques pour ne pas utiliser d'électricité inutilement.

Comment bien maîtriser sa consommation électrique

De plus en plus d'appareil fonctionnant à l'électricité envahissent nos maisons et, bien que des efforts soient faits pour les rendre moins gourmands en énergie, ils entraînent une hausse de nos factures électriques.

Pour payer moins, et dans un souci de préservation de la planète, il est bon d'apprendre à contrôler sa consommation électrique.


Comprendre ce qui consomme chez vous

Si vous souhaitez faire baisser votre facture d'électricité, la première chose à faire est de dresser un tableau des appareils qui consomment chez vous. En 15 ans, la consommation électrique a grimpé de 25 % dans les foyers français et il devient urgent de réagir.

Les dépenses énergétiques chez un ménage français se découpent ainsi : le sèche-linge, le lave-vaisselle et le lave-linge représentent à eux seuls 33% de cette consommation, les ordinateurs, la TV et les appareils multimédias représentent 28 % du total, suivi du froid (à 16%) et de l'éclairage (9%), les 14% restants étant engendrés par d'autres facteurs. Ces données ne tiennent pas compte du chauffage, de la cuisson et de l'eau chaude, souvent fournis par d'autres énergies en France.

Dans une maison, les appareils les plus énergivores sont :


  • Le four, avec plus de 1 000 kWh par an ;

  • Les radiateurs et les chauffe-eaux, avec plus de 1 000 kWh par an dans les foyers où ce type de chauffage est utilisé ;

  • Les plaques de cuisson qui consomment entre 500 kWh et 1000 KWh par an ;

  • La climatisation qui oscille également entre 500 kWh et 1000 KWh par an ;

  • Le sèche-linge et ses 350 kWh en moyenne sur une année ;

  • Les frigos avec congélateur, qui peuvent entraîner une consommation annuelle de 250 kWh à 500 KWh ;

  • Le lave-vaisselle et ses 250 KWh d'énergie consommée par an, suivi par le lave-linge qui consomme quasiment autant.

En vrac, on trouve ensuite les appareils connectés, comme la box internet et les téléviseurs, ou encore les ordinateurs, les consoles de jeux, les chaines hi-fi et autres tablettes, ainsi que les lampes halogènes qui consomment près de 200 KWh par an.

Avec différents simulateurs, vous pouvez estimer votre consommation puis faire appel à une entreprise d'électricité compétitive, afin d'optimiser votre consommation et de rendre votre installation moins énergivore. Voyons comment réduire les coûts dans votre logement.

économies

Évaluez vos besoins énergétiques en fonction de votre usage

Dans un foyer, un abonnement électrique est nécessaire pour recevoir cette énergie chez vous et votre facture dépendra de 2 critères précis : le prix de l'abonnement, qui varie selon le fournisseur, et la consommation en kilowattheures (kWh) qui correspond à la quantité d'énergie utilisée avec vos différents appareils branchés.

Pour connaître vos besoins, vous pouvez vous baser sur ces évaluations :


  • 3 kVA (ou 3 000 W), pour une utilisation qui comprend l'éclairage et le branchement des appareils électroménagers courants, comme l'aspirateur, la télévision, le réfrigérateur…

  • 6 kVA (ou 6 000 W), pour ajouter aux éléments précédents l'usage d'un appareil énergivore de type lave-linge ou lave-vaisselle et d'un chauffe-eau ;

  • De 6 et 9 kVA, pour faire fonctionner au moins 2 appareils électroménagers parmi les plus gourmands ;

  • Entre 9 et 12 kVA, pour les logements qui fonctionnent entièrement à l'électricité.

Une évaluation importante, qui évite de payer trop en souscrivant à une puissance inutilement élevée ou d'avoir les plombs qui sautent en cas d'abonnement insuffisant.

Sachez qu'en général, les appartements de 30 à 80 m² nécessitent entre 6 et 9 kVA en moyenne, alors qu'une maison de 100 m² pourrait avoir besoin de 9 kVA au minimum. Bien sûr, cela varie en fonction du nombre d'habitants et de vos habitudes.

Des gestes quotidiens pour maîtriser la consommation électrique

Dans chaque pièce, il est possible d'adopter un comportement écoresponsable pour diminuer les dépenses énergétiques inutiles. Dans une cuisine, dégivrer régulièrement votre congélateur ou privilégier les modes de fonctionnement "éco" de votre lave-linge ou de votre lave-vaisselle aide à réduire la consommation électrique. Dans une salle de bain chauffée avec un chauffe-eau électrique, mieux vaut régler la température à 60°C maximum, pour éviter un réchauffement long et énergivore.

De petits gestes peuvent vous faire économiser beaucoup et il suffit de revoir ses habitudes. Si éteindre les lumières quand on quitte une pièce semble être une évidence, peu de gens pensent à éteindre complètement leurs appareils électriques (TV, ordinateur…) ou à débrancher un chargeur de smartphone. Pourtant, cela engendre une consommation énergétique non-négligeable…et inutile ! Pour vous faire une idée, cela représente environ 10 % de la facture annuelle.

Ayez les bons réflexes et vous contrôlerez votre consommation électrique, avec un gain final substantiel sur vos factures.

Par

Publié le

A lire ailleurs