Comment bien choisir son abri de piscine ?

Les abris de piscines sont désormais déclinés pour tous les budgets, dans une grande variété de formes et de hauteurs. Ils vous permettront tout à la fois d'assurer l'hygiène de votre piscine, d'économiser sur son chauffage, de protéger ses accessoires contre le vol mais aussi de répondre aux normes de sécurité en matière de prévention des risques de noyade.

Comment bien choisir son abri de piscine ?Photo: Abri de piscine Pyla A

Les grandes enseignes habituelles de magasins de bricolages ne proposent que rarement des abris de piscine. Les consommateurs s'en remettent donc souvent à des sociétés spécialisées pour la construction d'un abri de piscine.

Ces entreprises proposent désormais des gammes variées, en général classées selon la hauteur désirée de la protection.

L'abri bas, économique et efficace pour une eau plus chaude

L'abri de piscine bas est privilégié pour les budgets les plus serrés et convient aux propriétaires de piscine qui ne veulent pas transformer leur jardin en une serre d'aquaparc. La principale qualité de cette structure est de protéger votre eau de piscine contre la saleté qui pourrait s'y accumuler (feuilles ou épines d'arbres, terre ou sable…) et de permettre à votre eau de garder une température plus chaude plus longtemps. Le gain thermique peut aller de 8 à 10 degrés, en comparaison d'une piscine découverte.

C'est une solution économique qui ne nécessite aucune autorisation administrative particulière mais, à moins d'un mètre de hauteur, ne comptez pas sur cet abri pour vous permettre de rester à l'abri du vent en sortant de l'eau. Enfin, il assure une protection minimale contre les risques de noyade des enfants de moins de 5 ans.

L'abri mi-haut, un bon compromis pour les piscines avec plage

Si votre piscine est entourée de transats et que vous prenez le temps de vous allonger sur sa plage lorsque vous sortez de l'eau, alors l'abri de piscine mi-haut peut constituer un bon compromis. Il protègera l'eau de votre piscine tout en permettant de se tenir debout (si vous faites moins d'1,80m) et de profiter d'un effet coupe-vent efficace.

L'abri ne nécessite aucune demande administrative et permettra également de protéger les accessoires de votre piscine contre le vol. Les volets peuvent se décliner en version motorisées, avec ou sans rail, afin de faciliter la manipulation des panneaux lorsque vous voulez vous baigner.

L'abri de piscine haut, une intégration architecturale à prévoir

L'abri haut de piscine ne se décide pas sur un coup de tête. Intégré à votre maison sous forme d'abri adossé (attention aux règlementations en matière de permis de construire ou de déclaration de travaux !) ou séparé de votre maison pour s'intégrer dans un jardin, il nécessite l'obtention d'autorisations administratives, sous peine d'amende et de démolition forcée.

abri haut
Abri haut Sheltom
D'une hauteur supérieure à 1,80m et jusqu'à 3m, l'abri haut permet de ne pas risquer d'être assommé au moindre jeu aquatique. Véritable construction, celle-ci doit être pensée en fonction de l'architecture de votre maison, de votre jardin, et de la présence éventuelle de voisins grincheux, afin de ne pas transformer tout votre espace vert en véranda géante.

Des tarifs pour toutes les bourses

Ces trois catégories d'abris se déclinent à tous les prix. Mais il est bien sûr possible d'obtenir un prêt à la consommation si vous envisagez un tel projet. L'abri bas est celui qui s'adaptera aux budgets les plus serrés, tout en assurant par ailleurs la protection de votre piscine contre les risques de noyade des jeunes enfants, dont le poids doit pouvoir être supporté par les panneaux de couverture (règlementation NF 90-309).

Les tarifs d'un abri pour piscine vont de moins de 10.000 € pour les abris bas (sans motorisation) à environ 25.000 € pour les abris hauts faisant office de véranda, sans limitation de prix pour les aménagements les plus grands et les plus luxueux (avec stores motorisés, éclairage…). Assurez-vous qu'un tarif très attractif ne cache pas un défaut de conformité en matière de sécurité !

Par Christine

Publié le

A lire ailleurs