Chauffage : allégez votre facture

C’est évidemment en hiver que cela saute aux yeux : le chauffage d’un logement peut s’avérer dramatique pour son budget. Comme il paraît difficile pour son bien-être d’avoir recours à une simple baisse du thermostat, il faut penser à d’autres solutions, en procédant par étapes.

Chauffage : allégez votre facture

Une partie importante de la chaleur s’évapore d’un logement mal isolé : 30% par le toit, 25% par les murs, 13% par les vitres… Ces pertes de chaleur sont fréquentes et responsables d’une surchauffe des appareils et donc d’un surcoût en énergie. On comprend alors l’importance de procéder à des travaux d’isolation. Certes, cela engendre également des coûts mais les économies réalisées par la suite méritent cet investissement. Isoler le toit n’est donc pas suffisant : il faut aussi penser aux murs et au sol. Ne pas oublier non plus les fenêtres, en passant du simple au double vitrage, voire au triple.

Pour profiter au mieux des apports solaires, remplacez si possible vos fenêtres exposées au sud en portes-fenêtres.

Une fois que le logement est correctement isolé, il faut ventiler. C’est un oubli fréquent lors de travaux de rénovation. Pourtant, la ventilation est indispensable pour le renouvellement de l’air. Il convient d’opter pour une VMC (ventilation mécanique contrôlée), si possible double flux, pour récupérer la chaleur. Si l’installation des gaines est compliquée, choisissez une ventilation simple flux hygroréglable.

Faites ensuite la chasse aux fuites d’air : vérifiez les encadrements de fenêtres, les seuils de portes, les trappes d’accès, les passages de prises électriques ou de gaines… Ces petits défauts d’étanchéité rendent moins efficace la pose de l’isolant.

Votre logement est isolé et ventilé, vous pouvez enfin commencer à penser au remplacement de vos appareils et systèmes de chauffe. En effet, leurs caractéristiques vont dépendre de la nouvelle isolation de votre maison. Si les nouveaux radiateurs électriques sont plus efficaces que les anciens convecteurs, l’heure est au chauffage alternatif, par le bois par exemple, ou encore la chaudière à condensation ou le plancher solaire. Si vous optez pour un système solaire, sachez que les capteurs doivent toujours être orientés au sud, sans ombre.