Bien utiliser son compost

Vous vous êtes lancé dans le compostage domestique et votre projet a réussi : vous voilà avec des kilos de compost à utiliser. Voici quelques pistes pour que votre jardin ou vos plantes en profitent pleinement.

Bien utiliser son compostPhoto : normanack

En général, un compostage individuel met entre 6 mois et 2 ans pour donner un résultat. Cela dépend de votre type d’installation et des déchets utilisés. Quoi qu’il en soit, ce serait dommage de gâcher autant d’efforts et de temps passé en ignorant ces astuces pour optimiser son utilisation.

Le bon moment

Commencez par vous assurer que votre compost est mûr pour être utilisé : il doit offrir une texture fine d’aspect homogène, qui s’émiette facilement, ainsi qu’une couleur sombre et une bonne odeur de terre forestière. Vous ne devez plus distinguer les déchets, à part ceux qui ne se dégradent pas ou mal (coquilles, morceau de bois…). Mettez ces derniers à part pour les re-composter plus tard. Affinez davantage le compost en le tamisant, à l’aide d’un tamis à main ou d’une simple grille. Testez ensuite le compost dans des petits pots, en semant quelques graines. Si elles germent, c’est que votre compost est prêt !

Répandre ou mélanger

Vous pouvez alors le répandre sur le sol par couches, puis l’incorporer en binant la terre, sur quelques centimètres. Cette utilisation comme amendement organique permet non seulement d’enrichir le sol mais aussi d’augmenter sa capacité à retenir l’eau. Vous pouvez également mélanger votre compost avec de la terre pour vos plantations. Ce terreau fait maison va aider les plantes à pousser, notamment en favorisant leurs racines. Dans tous les cas, évitez de planter ou semer dans le compost directement, la plupart des plantes n’apprécient pas.

Si vous pensez que votre compost n’est pas assez mûr, sachez que vous pouvez tout de même le disposer en paillage sur la terre, c’est à dire au pied des arbustes ou des plantes, ou encore entre les rangs du potager. Cela permettra de limiter les arrosages et d’apporter de la matière organique au sol.

Un dosage idéal

La quantité de compost n’est pas la même selon le type d’utilisation.
> Pour les jardinières et plantes d’intérieur, mélangez 1/3 de compost, 1/3 de terre et 1/3 de sable.
> Sur de la pelouse, dispersez au printemps 1 à 2 kilos de compost tamisé par mètre carré.
> Sur une terre où vous semez du gazon, incorporez 8 à 10 kilos de compost par mètre carré, à 10 centimètres de profondeur.
> Avant de planter des arbustes, mettez 8 à 10 kilos de compost par mètre carré, sur 15 centimètres de profondeur. Puis, tous les deux ans, répartissez 2 à 3 kilos de compost par mètre carré entre chaque arbre et incorporez en binant.
> A la plantation d’arbres fruitiers, mettez dans les trous 1/5 de compost pour 4/5 de terre. Ensuite, quand ils ont poussé, ajoutez une couche de 2 à 3 kilos/m² aux pieds des arbustes et 3 à 5 kilos/m² aux pieds des arbres, sur 1 cm d’épaisseur.
> Pour les fleurs, avant de planter, bêchez le sol et incorporez 5 à 8 kilos de compost par mètre carré, sur 15 centimètres de profondeur. Quand elles auront poussé, vous pourrez ajouter 3 à 5 kilos de compost par mètre carré de terre, au printemps, ou une couche de 2 cm au pied des plants, à l’automne.
> Au potager, ajoutez le compost en surface, en griffant légèrement, dès le début de l’automne. Au printemps, dispersez-le entre les plantations puis paillez. Toute l’année, incorporez aux trous de plantations en mélangeant avec la terre. Ajoutez 1 à 5 kilos de compost par mètre carré en fonction des cultures : davantage pour les concombres, melons, courgettes, poireaux, aubergines, tomates, pommes de terre…; moins pour les salades, carottes, haricots, petits pois… Certaines plantations n’en ont carrément pas besoin, comme les choux, navets, radis, endives, oignons…

Dernier conseil : lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé le compost et remerciez la nature pour ce don d’engrais pas cher et 100% naturel.

>> A LIRE AUSSI : Comment réussir son compost

Publié par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."