Bien s'organiser pour bien manger, on peut y arriver

De nos jours, on peut presque manger à tous les coins de rue, mais on peut difficilement manger comme l'on veut partout. Voilà un des obstacles qui se glisse entre notre envie de prendre notre alimentation en main et nous. Une organisation sans faille est alors la clé du succès pour manger comme on aimerait et s'y tenir.

Bien s'organiser pour bien manger, on peut y arriver

Ce que l'on met dans notre assiette est au cœur des préoccupations de nombre d'entre nous, mais pas toujours pour les mêmes raisons. Il y a ceux qui aimeraient manger plus équilibré, ceux qui ont envie de consommer plus responsable. D'autres encore aimeraient devenir végétarien et s'y tenir.

Mais tous ont le même problème : un manque d'organisation qui les fait parfois échouer.


Tout se joue avant les courses

Pour manger équilibré, végétarien ou éco-responsable et s'y tenir, il faut s'armer de volonté et déjouer de nombreux pièges. Frigo vide, manque de motivation pour préparer ses plats, il vous faudra prévenir en amont les difficultés que vous risquez de rencontrer, et ça démarre bien avant les courses.

Commencez par détailler vos menus pour chaque repas de la semaine. Voilà qui vous évitera de céder aux tentations extérieures parce que vous ne savez pas quoi faire à manger ou que vous n'avez plus rien dans les placards. Établissez ensuite votre liste de courses sur cette base.

N'hésitez pas à vous laisser du temps pour créer la "liste idéale" qui vous servira de référence chaque semaine. Nourrissez-la de votre expérience, de ce qui a bien fonctionné ou non, rectifiez-la au fur et à mesure. Appuyez-vous si besoin sur des applications pour smartphone plutôt que sur des petits bouts de papier.

Enfin, pensez à vous renseigner sur les produits que propose chaque commerce autour de vous. Qui a le meilleur rayon bio, d'où proviennent les fruits et les légumes de telle enseigne, qui a un rayon fruits et légumes bien fourni ? Trouvez ensuite un moment idéal pour faire des courses complètes chaque semaine.

Un environnement propice au changement

Les menus imaginés à l'avance, les courses faites, tout est en œuvre pour amorcer un changement d'alimentation et s'y tenir. À moins que... N'auriez-vous pas oublié un petit détail ?

Avoir ses placards pleins de produits n'est pas la seule clé du succès. Il vous faut aussi un environnement propice qui donne envie de cuisiner. Commencez par faire du tri dans votre cuisine pour en sortir l'inutile et en revoir l'organisation.

Un plan de travail dégagé et propre, des placards où chaque produit a sa place, des ustensiles et du matériel facilement accessibles et prêts à l'emploi... Facilitez-vous la vie en organisant un espace fonctionnel qui donne envie. N'hésitez pas à investir dans des accessoires (cuiseur vapeur, robot, mixeur...) qui vous feront économiser du temps. À l'inverse, revendez ou donnez ceux qui encombrent votre espace.

Préparer les repas à l'avance, anticiper les sorties

Rendez-vous la vie plus facile ! N'attendez pas la dernière minute pour préparer vos repas. Profitez d'un week-end pour faire des conserves ou cuisiner des plats à mettre au congélateur que vous n'aurez plus qu'à réchauffer ensuite. Cette façon de faire est idéale pour ceux qui veulent consommer local et doivent donc conjuguer avec des saisons où la variété des produits est moindre.

Chaque soir, préparez votre repas pour le déjeuner du lendemain. Voilà qui vous évitera, surtout si vous travaillez à l'extérieur, de vous rabattre sur des plats tout prêts, pas tout à fait en accord avec votre nouveau mode d'alimentation. Là encore, il vous faudra du matériel pour stocker et transporter votre repas. Ne négligez pas cet aspect, c'est souvent un obstacle insoupçonné.

Et si vous n'avez vraiment pas la possibilité de cuisiner, n'attendez pas là encore le dernier moment pour savoir où manger sur place ou à emporter. Servez-vous de l'outil internet et d'un guide de restaurants pour dénicher un établissement répondant à vos besoins.

Par

Publié le

A lire ailleurs