Bien s'occuper d'un bonsaï

Le bonsaï est un arbre miniature qui nécessite soins et attentions pour s'épanouir. Avec un peu de patience, il peut devenir une vraie petite œuvre d'art pour le plaisir des yeux comme des mains.

Bien s'occuper d'un bonsaïPhoto: 123RF

Venu du Japon, le bonsaï est un tout petit arbre que l'on peut garder dans son salon, et qui ravira les amateurs de plantes vertes. Pour autant, prendre soin d'un bonsaï n'est pas toujours évident. Voici quelques conseils pour permettre son épanouissement.

Quel bonsaï choisir ?

Tout d'abord, il convient de choisir la hauteur que l'on veut donner à son bonsaï. Selon cette hauteur, il faudra choisir telle variété plutôt qu'une autre. Voici les trois tailles :

1. Le Mame ou Shohin, qui est le plus petit : 5 à 15 cm de haut seulement ! Mais attention, sa petite taille le rend difficile à travailler.
2. Le Kotate-Mochi ou Komono, qui est le plus répandu : 15 à 60 cm de haut. Vous en trouverez le plus de variétés.
3. Le Ômono, qui est le plus grand : jusqu'à 120 cm de haut.

La taille de votre pot va déterminer la taille de votre bonsaï, prenez conseil auprès de votre fleuriste.

Comment entretenir votre bonsaï ?

Pour éviter que votre bonsaï ne meurt, il convient de le rempoter tous les 2-3 ans, de préférence au printemps. Profitez-en pour tailler les racines. La terre à utiliser est composée de 25% de sable, 25% de petites roches, 25% de terre noire et de 25% d'argile. Le printemps est également propice à la taille des branches. Attendez l'été pour couper les nouvelles pousses.

L'arrosage va dépendre de la variété de votre bonsaï. Demandez bien à votre fleuriste ce qu'il en est pour le vôtre, pour ne pas risquer de le noyer ou de l'assécher. L'eau de pluie ou l'eau minérale sont à privilégier, il vaut mieux éviter l'eau du robinet, trop calcaire. Il est également important de vaporiser quotidiennement les feuilles de votre bonsaï, en plus de l'arrosage. Selon les saisons, le rythme de l'arrosage peut changer. Là encore, demandez conseil à votre fleuriste en lui précisant votre variété de bonsaï.

L'utilisation d'un engrais toutes les deux semaines l'aidera également à pousser au printemps et à l'automne.

Quelques points d'attention

Un changement de température ou de luminosité, et même des courants d'air peuvent affaiblir votre bonsaï. Faites bien attention à la place qu'il occupe : un endroit lumineux, aéré, loin de vos chats ou de vos enfants turbulents...

Si vous partez en vacances, confiez-le à quelqu'un qui pourra s'en occuper quotidiennement, sans quoi vous risquez de ne pas le retrouver vivant, même après une petite semaine d'absence.

Publié le 15/10/2015, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."