Bien respirer pour mieux dormir

Ronflements et apnées du sommeil gâchent la nuit de nombreuses personnes. Que vous en soyez la cause ou la victime, il ne faut pas laisser ces phénomènes s'amplifier et vous pourrir la vie. Surtout que parfois, un travail sur la respiration peut aider à résoudre le problème.

Bien respirer pour mieux dormirPhoto: 123RF

En un siècle, le temps moyen du sommeil a considérablement réduit, passant de 9 heures à moins de 6 heures par nuit. La faute au stress, au travail, aux transports, au bruit, à la vie de famille et aux loisirs. Mais pas seulement. Nombreux sont celles et ceux qui voient leurs nuits simplement réduites par un mauvais sommeil, à cause d'apnées ou de ronflements.

Les complications pour la santé

Que ce soit le dormeur qui ronfle ou la personne qui partage son lit, ce type de désagrément peut avoir des conséquences néfastes sur le moral mais aussi sur la santé. L'interruption fréquente du sommeil peut avoir des répercussions sur le comportement, de l'irritabilité à la somnolence. Les insomnies répétées peuvent même déclencher des problèmes physiques, psychologiques, voire psychiatriques.

Analyse des troubles respiratoires

Dans le cas des ronflements ou d'apnées du sommeil, il est possible que les muscles respiratoires ne fonctionnent pas bien. Les voies sont obstruées, la ventilation n'est pas correcte, le débit aérien est interrompu, engendrant ainsi des micro-réveils. Le sang, quant à lui, n'est pas bien oxygéné. Ainsi apparaissent des troubles du rythme cardiaque, de l'hypertension artérielle, voire un AVC ou même un infarctus. Un mauvais sommeil peut également favoriser l'installation de la dépression. Le problème n'est donc pas à prendre à la légère.

Les soins de la respiration

Sachant que les troubles du sommeil sont souvent dus à des problèmes de respiration, des chercheurs tendent à penser qu'une meilleure oxygénation devrait favoriser le sommeil. La société Holiste a notamment mis au point un appareil, baptisé "Bol d'air", qui lutte contre l'hypoxie, qu'elle soit liée au stress ou à la pollution. Cette solution aurait des effets notables sur l'endormissement, la qualité du sommeil, la diminution des ronflements et des apnées. Elle permettrait également de diminuer le besoin de sommeil tout en augmentant la vigilance et la clarté de l'esprit.

Comment ça marche ?

Bien qu'il existe des appareils pour les professionnels pour la santé, il est tout à fait possible d'en utiliser chez soi. Il suffit simplement de respirer à proximité de l'appareil qui diffuse de l'huile essentielle à base de résine de pins des landes. L’appareil Bol d’Air transforme les molécules volatiles du composé, pour diffuser un nébulisat fin et agréable à respirer, sans produire d'oxygène. Les molécules aromatiques sont transformées en peroxydes terpéniques porteurs d’oxygène. Cette peroxydation donne à l'air des propriétés bénéfiques, qui stimulent l’oxygénation cellulaire.

Une piste intéressante pour éviter les solutions médicales lourdes, de la gouttière qu'on porte la nuit à l'appareil de ventilation, en passant par l'intervention chirurgicale (uvulopharyngoplastie) dont le simple nom donne des cauchemars.

Publié le 21/03/2014, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."