Apprenez à manger en pleine conscience

Manger en pleine conscience, c'est prêter attention et savoir apprécier les aliments présents dans notre assiette et dans notre bouche. Cette manière de s'alimenter n'a que des avantages. Elle permet de prendre plus de plaisir à chaque repas tout en mangeant moins. À terme, elle pourrait même nous permettre de perdre du poids durablement, sans aucune frustration.

Apprenez à manger en pleine conscience

Les régimes restrictifs n'ont plus le vent en poupe ces derniers temps, les professionnels de santé pointant du doigt leur dangerosité. Et après plusieurs années de privation ou de malaise face à la nourriture, il est vrai que la majorité d'entre nous aimerait faire la paix avec son assiette.

L'alimentation en pleine conscience permet ainsi de retrouver un rapport sain à la nourriture, en prenant du plaisir à chaque bouchée, sans culpabiliser. Si vous êtes du genre à avaler votre repas devant la télé ou l'ordinateur, découvrez comment cette technique peut changer votre rapport avec la nourriture.

Savoir reconnaître sa faim et sa satiété

La base, pour avoir une relation saine avec la nourriture, c'est de manger lorsqu'on a faim et de s'arrêter lorsque l'on n'a plus faim. Rien d'exceptionnel, vous me direz. Pourtant, il est parfois difficile de faire la distinction entre une faim réelle et une simple envie de manger. Il est aussi très facile de franchir la frontière entre le « bien manger » et le « trop manger ».

Pour savoir reconnaître sa faim, il suffit de pratiquer ce petit exercice. Le matin, sautez le petit-déjeuner et attendez que les premières sensations de faim se fassent sentir. Notez sur un carnet les symptômes ressentis. Ventre qui gargouille, creux à l'estomac, légère sensation de faiblesse ou autre. La prochaine fois, attendez de ressentir ces sensations pour manger. Et vous découvrirez avec plaisir que les aliments sont bien meilleurs lorsqu'ils sont consommés en ayant réellement faim.

Pour reconnaître la satiété et ne pas aller au-delà de votre faim, apprenez à manger plus lentement, en restant bien à l'écoute de vos sensations. Posez vos couverts de temps en temps au cours de votre repas et savourez chaque bouchée. Arrêtez de manger lorsque vous vous sentez rassasié. Vous éviterez ainsi les prises de poids consécutives à des excès alimentaires.

Prendre conscience de ses envies et de ses besoins

Dans l'alimentation en pleine conscience, on considère que ce que vous mangez n'a pas d'importance. Si vous mangez en ayant faim et vous arrêtez lorsque vous n'avez plus faim, alors vous ne prendrez pas de poids.

Bonne nouvelle, n'est-ce pas ? Car dorénavant, vous allez pouvoir choisir les aliments qui vous font envie et non plus ceux que vous pensez être bons pour vous. Pourtant, il est parfois difficile de se débarrasser de ses croyances alimentaires et de ses angoisses.

Pour y remédier, attendez d'avoir assez faim puis réfléchissez aux aliments qui vous font envie. Plutôt salé ou plutôt sucré ? Chaud ou froid ? Solide ou liquide ? Une fois l'aliment parfait trouvé, mangez sans culpabilité tout en respectant votre faim. Vous vous apercevrez au bout de quelques jours que vous n'avez pas pris de poids, tout en mangeant ce qui vous faisait envie.

Prêter attention aux aliments dans son assiette

Manger en pleine conscience, c'est prêter attention au goût et aux saveurs des aliments. Ainsi, vous prenez plus de plaisir tout en mangeant de plus petites portions. Vous ne percevez plus la nourriture comme un ennemi, mais comme un ami qui vous veut du bien.

Pour pratiquer la pleine conscience, attendez d'avoir faim puis choisissez un aliment comme conseillé précédemment. Éteignez la télévision, l'ordinateur et laissez de côté votre portable. Mangez, et ne faites plus que ça. Prenez votre aliment dans la main ou au bout d'une fourchette et observez-le. Observez sa couleur, sa texture, sentez-le, touchez-le même. Dégustez ensuite une première bouchée en la savourant pleinement. Notez le goût, la texture, la sensation après avoir croqué une première fois dedans. Prenez du plaisir en goûtant un aliment qui vous plaît. Répétez l'opération jusqu'à ne plus avoir faim.

Aux prochains repas, continuez à prendre le temps de savourer les aliments. Chaque repas devient alors une fête et, en faisant le constat que vous pouvez manger avec plaisir sans grossir, vous ferez bientôt la paix avec la nourriture pour plus de sérénité et de bien-être dans votre quotidien.

Par

Publié le