Adieu thé et café, bonjour maté !

Dans le royaume des boissons chaudes, thé et café se disputent la première place, divisant les consommateurs en deux catégories, souvent hostiles. Moins connu, le maté pourrait les réconcilier ! Cette boisson amérindienne est en effet un concurrent sérieux, tant par son goût que par ses bienfaits.

Adieu thé et café, bonjour maté !

Le maté, vous n'en avez jamais entendu parler ? Vous le connaissez peut-être sous un autre nom :  chimarrão en portugais, “thé du Brésil” ou encore “thé des Jésuites”.

Quelle que soit l'appellation choisie, cette boisson phare originaire d'Amérique du sud fait de plus en plus d'adeptes, et vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.

Un peu d'histoire sur le maté

Le maté est dégusté depuis des siècles sur le continent sud-américain, et plus particulièrement par les Indiens guarani au Brésil et au Paraguay, ce qui explique l'appellation de “thé du Brésil” et de “thé du Paraguay”.

Le nom “maté” provient quant à lui du péruvien “mathi”, qui signifie “gourde”. En effet, c'est dans ce récipient arrondi qu'est depuis toujours consommé le maté. Par extension, les feuilles utilisées pour les infusions sont appelées “yerba maté”. Pour éviter d'ingérer ces feuilles, une paille métallique, appelée "bombilla", est fixée sur la gourde.

Après la colonisation des Espagnols en Amérique du sud, les Jésuites se mettent à cultiver le maté pour en faire profiter la cour d'Espagne. Il n'en fallait pas plus pour qu'un nouveau nom soit créé pour cette boisson : “le thé des Jésuites”.

Une boisson caféinée

Pour déguster le maté, il convient, comme pour le thé, de faire infuser ses feuilles. Riches en caféine, elles aident à lutter contre la fatigue, à la fois physique et mentale. Elles permettent également d'avoir une meilleure concentration, et sont efficaces pour soulager les maux de tête.

Une tasse de maté offre environ 80 mg de caféine. Plus qu'une tasse de thé, moins qu'une tasse de café, c'est le compromis parfait pour ceux qui ont besoin d'un stimulant sans vouloir devenir irritables. Si vous préférez avoir une dose moins forte en caféine, vous pouvez faire infuser les feuilles dans une tasse pendant une à deux minutes, puis changez l'eau et laissez infuser normalement.

Le goût du maté seul est assez amer, si vous avez le palais sensible et préférez les senteurs plus douces, privilégiez des infusions contenant également du citron ou du gingembre. Certains choisiront d'ajouter du lait ou du sucre, comme pour le thé, au risque de choquer les puristes !

Le plein de vitamines

Outre la caféine, les feuilles de yerba maté contiennent des polyphénols, des molécules organiques aux vertus anti-oxydantes, mais aussi des vitamines A, C, E, B1 et B2, du magnésium et du potassium. Pas étonnant qu'en Amérique du sud, on considère le maté comme une boisson énergisante qui redonne le sourire ! En Inde, les feuilles de yerba maté sont cultivées et utilisées pour traiter non seulement la fatigue et les migraines, mais aussi la dépression nerveuse.

Le maté est souvent présenté comme un allié minceur, car il régulerait l'appétit en donnant une impression de satiété, et il aiderait à brûler les graisses. Rien n'empêche de boire du maté pour maigrir, dans le cadre d'une alimentation équilibrée. Mais attention de ne pas en abuser et de ne pas dépasser 3 tasses par jour pour éviter de consommer trop de caféine. Enfin, mieux vaut ne pas en boire après 16h pour ne pas risquer l'insomnie.

Publié le 03/10/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."