Acheter en viager, une bonne idée ?

Acheter en viager peut rebuter de prime abord. Après tout, cela revient à parier sur l'espérance de vie de quelqu'un, et pourrait vite devenir malsain. Pourtant, il y a des avantages, aussi bien pour l'acheteur que pour le vendeur.

Acheter en viager, une bonne idée ?

Lorsqu'on parle de vente ou d'achat en viager, l'histoire de Jeanne Calment se présente souvent à l'esprit, célèbre pour avoir vécu 32 ans après la vente de sa demeure en viager et avoir même survécu à ses acheteurs. Il est ainsi facile d'assimiler l'achat en viager à une roulette russe de mauvais goût. C'est pourtant plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

Les conditions d'un achat en viager

Acheter un logement en viager consiste à en payer une partie au propriétaire, puis à s'acquitter auprès de lui d'une rente mensuelle jusqu'à son décès.  Le propriétaire continue le plus souvent à occuper la demeure, mais il peut aussi la libérer à son gré pour aller vivre auprès de sa famille ou en maison de repos, ce qui est alors irréversible. Il existe cependant des viagers libres, où la résidence est disponible de suite, mais ils sont bien plus rares.

Si les demeures mises en vente en viager appartiennent le plus souvent à des propriétaires âgés, sachez qu'il n'y a pas d'âge minimum pour pouvoir le faire. Il y a néanmoins une condition sine qua none : le décès du propriétaire doit être imprévisible, et l'acheteur ne doit pas être au courant de son état de santé. Ainsi, si le vendeur décède dans les vingt jours suivant la signature du contrat, la vente est annulée.

Il peut y avoir un viager sur une seule tête lorsqu'il y a un seul propriétaire, ou sur plusieurs têtes, si la vente est faite par un couple.

Le prix d'achat est déterminé par un notaire ou une compagnie d'assurances, et la somme payée à l'achat est appelée le bouquet. Plus elle est élevée, moins la rente sera importante.

Les avantages du viager pour le vendeur

Si l'achat d'une maison ou d'un appartement en viager peut sembler un calcul froid sur la vie d'un être humain, il ne faut pas perdre de vue les avantages pour le vendeur. En effet, le bouquet payé sur la maison et la rente mensuelle peuvent apporter un complément de revenus non négligeable pour les petites retraites. Le vendeur n'aura pas non plus à s'inquiéter d'une succession coûteuse pour ses héritiers, puisque la maison reviendra à l'acheteur à sa mort. Le vendeur peut ainsi décider de faire donation du bouquet de son vivant à ses proches, pour leur éviter d'avoir à payer des frais de succession.

Les avantages du viager pour l'acheteur

Acheter en viager peut être intéressant si vous cherchez un placement immobilier sans avoir besoin vous-même d'un logement à court terme. Cela peut également vous permettre d'obtenir une maison ou un appartement plus grand que ce que vous auriez pu acquérir en faisant un prêt à la banque.

Sachez qu'il est également possible de revendre une maison en viager à un tiers, qui devra s'acquitter d'une rente similaire pour le vendeur initial.

Évidemment, il y a la contrepartie morale. Pouvez-vous franchir le cap sans pour autant vous mettre à parier sur l'espérance de vie de quelqu'un ? Pourrez-vous vous empêcher de ressentir de la colère envers le vendeur si vous lui versez toujours une rente au bout de cinq ou dix ans ? Ce sont des questions que vous devez sérieusement vous poser si vous souhaitez acheter en viager, car elles peuvent avoir des conséquences sur votre morale, tout autant que sur votre moral !

Publié le 18/05/2016, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."