8 façons d'entretenir facilement son cerveau

Le déclin des capacités physiques comme intellectuelles est une préoccupation importante lorsqu'on prend de l'âge. Mais de même qu'il est possible de muscler son corps, le cerveau peut lui aussi être entretenu. Des exercices quotidiens, des activités stimulantes ainsi qu'une alimentation appropriée lui permettront ainsi de bien vieillir.

8 façons d'entretenir facilement son cerveau

Mémoire, sens du raisonnement et de la logique, il y a bien des façons d'éviter un déclin précoce de nos capacités cognitives. Car si les cellules du cerveau ne se renouvellent pas après la naissance, quelques bonnes habitudes peuvent aider à les préserver.

Activités intellectuelles, ludiques mais aussi physiques, entretenir son cerveau peut être aussi simple qu'amusant. Voici 8 astuces pour prendre soin de ses méninges.


1. Privilégier une alimentation riche en antioxydants et oméga 3

Le saviez-vous, le cerveau a besoin de glucose, un puissant carburant pour fonctionner de manière optimale. On lui offre donc des glucides de qualité comme des sucres lents (pain, riz, pâtes complètes) ou des fruits à chaque repas. On fait également la part belle aux poissons gras riches en oméga 3 ainsi qu'aux aliments gorgés d'antioxydants, que l'on retrouve notamment dans les fruits et les légumes.

2. Faire 3 heures de marche rapide par semaine

Vous ne voyez pas le rapport ? Pourtant les personnes qui ont une activité physique modérée ont souvent des fonctions intellectuelles meilleures que ceux qui n'en ont pas. On se met alors à la marche rapide que l'on pratiquera à raison de 3 heures réparties sur la semaine ou 30 minutes par jour. Et si vous n'êtes pas fan de marche, essayez le vélo ou la natation.

3. Muscler son cerveau en jouant

Réfléchir, résoudre des problèmes, voilà la meilleure façon de muscler son cerveau et de l'entretenir. Et cela peut être très amusant. Mots-croisés, échecs et même sudokus nous obligent à utiliser nos capacités cognitives et donc, à les entretenir tout en prenant du plaisir ! Les jeux de société eux aussi sont les alliés de notre matière grise.

4. Multiplier les interactions sociales

Pour un esprit vif, rien de tel que de multiplier les rencontres avec ses congénères. Exprimer une pensée, se remémorer un souvenir, écouter et comprendre ce que l'interlocuteur cherche à nous dire, mémoriser de nouvelles informations, voilà un sacré travail pour nos cellules grises. C'est, qui plus est, très bon pour notre bien-être et notre équilibre psychologique.

5. Voyager, jardiner, bricoler...

Lorsqu'on prend de l'âge, continuer à avoir des activités avec des objectifs est essentiel pour maintenir son cerveau en forme. S'adonner à des passe-temps agréables et utiles comme le jardinage, le bricolage mais aussi les voyages est ainsi hautement recommandé.

6. Ne jamais cesser d'apprendre

Il n'y a pas d'âge pour apprendre ! Rien de tel pour embellir sa vie et revigorer son esprit. On se met alors au piano, on se familiarise avec une nouvelle langue ou avec les nouvelles technologies. Si vous avez des enfants ou des petits-enfants, aidez-les à réviser leurs leçons. Une bonne façon de faire travailler sa propre mémoire.

7. Prendre soin de son bien-être psychologique

Entretenir son cerveau, c'est aussi et surtout le protéger de ce qui lui fait du mal. Ainsi, le stress chronique, un trouble anxieux ou un état dépressif peuvent perturber son fonctionnement et même en atrophier certaines zones. Il convient alors de prendre soin de sa santé mentale en mettant en place des stratégies pour la préserver ou la reconquérir. Méditation, yoga, sophrologie, autant de techniques pour dorloter son esprit et retrouver son calme intérieur.

8. Dormir 8 heures par nuit

On le sait, les adultes ont besoin en moyenne de 6 à 8 heures de sommeil par nuit. Beaucoup ont pourtant une dette de sommeil colossale. Et c'est une erreur. Car lorsque nous dormons, notre cerveau effectue sa maintenance. Il récupère ainsi du stress emmagasiné dans la journée. Indispensable donc pour le maintenir en parfait état de marche.

Par

Publié le

A lire ailleurs