5 conseils pour bien choisir son sèche-linge

Choisir le bon sèche-linge, c'est surtout partir de ses propres besoins. Capacité, consommation, praticité, faites le bon choix avec ces quelques conseils.

5 conseils pour bien choisir son sèche-linge

Avec la multitude de modèles et de marques sur le marché, sélectionner un sèche-linge peut vite être laborieux. Pour éviter de se tromper (ou de cogiter trop longtemps), voici 5 recommandations pour vous aider à prendre la bonne machine.

1. Sélectionner la bonne capacité

On y pense peu, perdu qu'on est dans les capacités techniques des appareils et les nouvelles fonctionnalités qu'on veut à tout prix nous vendre, mais le critère principal dans le choix d'une machine qui va servir à sécher notre linge est en fait… la quantité de linge qu'on compte y faire sécher ! Logique, mais pas forcément évident.

Une capacité de 8 kg ou 9 kg est ainsi suffisante pour une famille de 3 ou 4 personnes, de quoi faire tenir confortablement vêtements et linges de maison dans un seul cycle. Pour un couple, 7 kg fera l'affaire, et pour une personne célibataire, 3 kg peuvent suffire, 4 kg avec de la marge. Si vous êtes une famille de 5 (ou plus) en revanche, ce sera 9 kg minimum. Dans tous les cas et dans le doute, le bon réflexe à avoir est de prendre une capacité identique à celle de votre machine à laver.

2. Faire attention à la consommation d'énergie

Que l'on soit motivé par les économies ou par la protection de la planète, opter pour un sèche-linge économe ne peut que faire du bien. Pour cela, choisissez les appareils de classe A au minimum (jusqu'à A+++), ils permettent d'économiser au moins 50% de l'énergie utilisée par rapport à ceux de classe C. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi prendre un modèle à pompe à chaleur qui est le plus économique de tous (il consomme environ 50% de moins par rapport à un sèche-linge à condensation classique de classe A).

3. Opter pour le bon type de sèche-linge

Il existe trois types de sèche linge sur le marché : le sèche-linge à évacuation, celui à condensation classique et le modèle à condensation équipé d'une pompe à chaleur. Le premier rejette de la vapeur et requiert ainsi l'installation d'une gaine reliant l'appareil à l'extérieur de la maison pour son évacuation. Ce modèle est de loin le plus abordable, mais son installation nécessite des travaux en plus si elle n'a pas été prévue dès la conception de la maison.

Le sèche-linge à condensation, lui, condense la vapeur en eau dans un bac qu'il faut alors vider après chaque utilisation. Celui à condensation classique tout d'abord a besoin d'être régulièrement entretenu pour rester efficace et pour ne pas finir par rejeter l'humidité dans l'air. Un problème que ne rencontre pas celui fonctionnant avec une pompe à chaleur quand il est doté d'un condensateur autonettoyant. Une tranquillité d'esprit qui se fait toutefois en contrepartie d'un prix d'acquisition plus élevé et d'un temps de séchage plus long (qui, en passant, abîme moins le linge).

seche linge

4. Vérifier la diversité des programmes de séchage

Pour un séchage précis et efficace, privilégiez les sèche-linges proposant plusieurs programmes de séchage. Ils permettent en effet d'adapter le séchage à votre linge et d'en éviter la détérioration prématurée. Un programme "Textile délicat" par exemple ne monte pas haut en température pour respecter la matière du linge.

Vous pouvez aussi pousser ce raisonnement jusqu'au bout en vous penchant sur les autres options de la machine. Les plus utiles sont sûrement le départ différé (programmation du séchage aux heures creuses pour réduire la consommation en énergie) et la sonde qui arrête l'appareil automatiquement dès que votre linge est sec.

5. Choisir en fonction de l'espace disponible dans la maison

Tout le monde n'a pas la chance de posséder une vaste buanderie. Alors avant d'acheter un sèche-linge, évaluez l'espace que celui-ci occupera. Les sèche-linges à chargement par le haut (ou sèche-linges top) mesurent seulement 45 cm de large et sont donc plus adaptés aux petits espaces. Les modèles à ouverture frontale (ou à hublot), eux, font 60 cm de large et sont par conséquent plus imposants.

Si vraiment vous manquez de place, il existe toutefois des kits de superposition permettant d'installer l'un sur l'autre une machine à laver et un sèche-linge à hublot.

Par

Publié le

A lire ailleurs