15 meubles d’architectes qui ont marqué leur époque

Dessiner des meubles n’est pas l’apanage des designers spécialisés. Depuis longtemps, et dans de nombreux pays, les architectes eux-mêmes se sont pris au jeu en concevant du mobilier, parfois hors du commun. Ces meubles viennent ainsi compléter le travail sur l’architecture, venant habiller ici un salon privé, là un bâtiment public. Les meubles d’architectes deviennent ainsi le prolongement d’un univers, l’aboutissement d’une œuvre, pour une approche plus globale de la décoration.

Nous avons sélectionné ici 15 meubles conçus entre 1960 et nos jours, parfois avant-gardistes, souvent uniques en leur genre, signés par des architectes de renom. Pour ce reportage, nous avons profité d’une exposition qui s’est tenue à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine de Paris.

Bibliothèque Three (Jakob et MacFarlane)

En 2001, Dominique Jakob et Brendan MacFarlane dessinent cette tour évidée et protéiforme pour une librairie parisienne dédiée aux livres d’artistes. Un an plus tard, le modèle est réédité en méthacrylate coloré. Son nom est un jeu de mots qui évoque un arbre (tree) en soulignant les trois parties qui composent cette véritable sculpture.

Tubo Chair (Joe Colombo)

Cet étonnant fauteuil date de 1969 : il est composé de 4 cylindres semi-rigides en "arcipiuma" laqué (sorte de plastique renforcé de fibres), rembourrés de mousse polyuréthane puis recouverts de vinyle. Les jointures sont réalisées en acier et en caoutchouc. Pouvant faire office de chaise longue, le fauteuil "Tube" a été décliné en plusieurs coloris.

Table Org (Fabio Novembre)

Architecte à la fois designer et poète, Fabio Novembre a dessiné cette petite table basse aux allures de mille-pattes. Le plateau est en verre trempé, les bagues en inox et les cordes en polypropylène. En réalité, seules 4 ou 6 cordes sont renforcées par une tige d’acier, pour supporter le plateau.

Fauteuil Culbuto (Marc Held)

C’est après avoir découvert le "Egg Chair" signé Arne Jacobsen que Marc Held décide de concevoir un fauteuil capable de basculer et de pivoter, sans aucune articulation mécanique. Il sculpte pour cela un cube de balsa de 1 mètre de côté, afin de mettre au point un moule qui servira à la fabrication du fauteuil Culbuto et de son repose-pieds. Ces pièces bourrées de charme seront commercialisées en 1967.

Fauteuil Vermelha (Fernando et Humberto Campana)

Voulant synthétiser l’esprit du Brésil, les Campana réalisent en 1993 cette chaise avec 500 mètres de corde, dans le but de proposer un fauteuil "confortable et positif". Le siège Vermelha leur vaudra une reconnaissance internationale.

Meuble Rampa (Achille et Pier-Giacomo Castiglioni)

Cet ingénieux petit meuble en chêne est à la fois un bureau et un présentoir. Les frères Castiglioni ont en effet dessiné d’un côté un secrétaire à abattant (avec étagères et tiroirs) et de l’autre quatre étagères en gradins (la partie inférieure offrant un compartiment fermé). Inspiré des meubles de fleuristes, ce bureau hybride est également mobile, grâce à ses petites roulettes. Conçu en 1965, il a été réédité en 2014.

Fauteuil UP 5 (Gaetano Pesce)

La série Up, dessinée en 1969 par Pesce, se compose d’un fauteuil "anthropomorphe" (également appelé La Donna ou La Mamma) et d’un fauteuil "boulet". Ces deux pièces sont réalisées en mousse polyuréthane expansée, revêtue d’un tissu jersey extensible. Selon le créateur, la forme du fauteuil "évoque la condition des femmes et l’absence de liberté".

The Coire Chair (Daniel Widrig et Guan Lee)

Cette étonnante chaise au design très organique a été conçue en fibre de coco (un résidu de la noix de coco), qui offre une bonne résistance à la flexion et à la compression. Cette matière a toutefois été renforcée à l’aide d’un "biopolymère", un liant biodégradable à base d’amidon, de vinaigre et de glycérine. La fabrication date de 2017.

Banc Billet 1 – Extrusion 1 (Thomas Heatherwick)

Il aura fallu pas moins de 18 ans à l’architecte anglais Heatherwick pour mettre au point un système, afin de réaliser ce banc en une seule pièce d’aluminium. Pour ce faire, il a conçu une grande presse capable d’extruder une billette d’alu à travers une matrice, tandis qu’une manipulation par leviers permet de façonner courbes et ondulations. En 2009, ce siège prouve l’ingéniosité de son système.

Table Aqua (Zaha Hadid)

L’architecte irako-britannique signe là une superbe table réalisée en polyester, renforcé de fibre de verre. Figure du mouvement déconstructiviste, Zaha Hadid a dessiné la table Aqua en 2005.

Sponeck Chair (Julia von Sponeck)

Portant le nom de sa créatrice, cette chaise minimaliste est fabriquée à base de fibre ciment (sans amiante et recyclable). Deux fines plaques cintrées à la main sont superposées pour former une chauffeuse originale et épurée. Résistant à la chaleur et au gel, la Sponeck Chair a été éditée en 2008 pour une gamme de mobilier de jardin.

Secrétaire Hatch (Michele De Lucchi)

C’est en 2015 que De Lucchi conçoit ce secrétaire très épuré, fabriqué en chêne et en verre. L’idée est d’en faire, une fois refermé, une petite vitrine pour exposer de beaux objets.

Chaise haute (Dominique Zimbacca)

Avec son côté très "nature", voire tribal, cette étonnante chaise offre un design triangulaire qui apporte une certaine légèreté, alors même que le meuble est plutôt massif. Réalisée en 1980, cette chaise possède une structure en bois et une assise en cuir.

Canapé Iceberg (Zaha Hadid)

Évoquant la banquise et ses blocs de glace, ce banc (ou canapé) a été dessiné en 2003 par Zaha Hadid et réalisé en bois laqué. Il fait partie de la collection Z-Scape.

Fauteuil Altair Simplex (Daniel Libeskind)

Ce fauteuil géométrique à 11 facettes offre un design pur comme un diamant. Imaginé par Libeskind en 2011, à l’occasion de l’extension du Royal Ontario Museum de Toronto, il est fabriqué à l’aide d’une plaque d’acier inox, pliée 9 fois et soudées 7 fois, avant un polissage façon miroir.

A lire ailleurs