10 idées pour se protéger en vacances

Vous partez en vacances et vous avez peur d'être cambriolé ? Mettez toutes les chances de votre côté pour éviter le pire en respectant ces quelques conseils.

10 idées pour se protéger en vacancesPhoto: George Erws

1/ Installez une alarme : c'est la première des protections. Il existe aujourd'hui des kits faciles à installer et peu onéreux dans les magasins de bricolage.

2/ Protégez ou renforcez les issues, notamment la porte d'entrée. Rajoutez des verrous, sécurisez les fenêtres, condamnez la porte du garage.

3/ Supprimez tout objet dans le jardin qui pourrait permettre à un visiteur d'entrer par effraction, comme un outil, une échelle, une pierre...

4/ Transférez votre ligne téléphonique fixe vers votre lieu de vacances ou vers votre téléphone portable.

5/ Ne laissez pas de message sur votre répondeur indiquant que vous êtes en congés ou informant de vos dates de vacances.

6/ Faites relever régulièrement votre courrier par un proche ou un voisin, pour éviter que votre boîte aux lettres débordante ne trahisse votre absence. Vous pouvez aussi demander la réexpédition de votre courrier à la Poste.

7/ Programmez un éclairage intermittent dans certaines pièces. Les programmateurs vendus dans les magasins de bricolage coûtent peu cher et peuvent dissuader d'éventuels visiteurs, en allumant vos lampes à la nuit tombée.

8/ Demandez à un proche ou un voisin d’ouvrir régulièrement les volets, afin de simuler une présence.

9/ Installez une webcam branchée sur internet : vous pourrez ainsi jeter un œil à votre maison à distance. Renseignez-vous sur les caméra IP, elles vous permettent de créer votre propre réseau pour pouvoir recevoir l'image de votre webcam sur votre ordinateur.

10/ Si vous habitez en France, souscrivez à l'opération Tranquillité Vacances auprès du commissariat ou de la gendarmerie : des agents passeront régulièrement surveiller votre maison.

Publié le 12/08/2011, par Erwan Dutellier

"Fan de technologie et de design intérieur, j'aime les maisons et les gens qui vivent dedans."